Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 54

Orages dans le parc national des Ecrins : des portions du GR® 54 endommagées

En début de semaine, le parc national des Ecrins a subi de violents orages. Le GR® 54, autrement appelé Tour de l'Oisans et des Ecrins, est donc temporairement perturbé. Les détails ci-dessous.

Des orages violents dans le parc national des Ecrins

Les orages et les pluies diluviennes de mardi 8 août au soir ont laissé des traces, emportant avec eux des passerelles et des bouts de sentiers empruntés par les randonneurs sur le GR® 54 dans le Parc national des Ecrins, et plus précisément dans le Valgaudemar et dans l'Oisans. Des chantiers sont donc à prévoir prochainement pour réhabiliter et entretenir les sentiers endommagés.

Des passerelles emportées et des sentiers impraticables 

Dans le Valgaudemar

Orages dans le Parc national des Ecrins : le Valgaudemar touché - MonGR - Crédit : Hemis - Renault Philippe

Dans le Valgaudemar, plusieurs passerelles ont été touchées :

  • La passerelle de Gioberney a été complètement emportée. Elle se situe au coeur du parc, hors GR®.
  • La montée aux refuges du Pigeonnier et de l'Olan (sur les variantes du GR® 54) est désormais plus compliquée. Les passerelles n'étant plus, il vous faudra parfois passer à gué. Des panneaux d'informations ont été installés sur les sentiers concernés. A la date du 16 août, la passerelle de l'Olan est en cours de rétablissement. Infos à suivre. 
  • La passerelle du Crépon est endommagée. Attention donc quand vous la traversez. Elle se situe également au coeur du parc, hors GR®.
  • La passerelle du Clot n'a pas bougé mais il est conseillé de faire un détour par le parking du Crépon.
  • La passerelle de la cabane de la Crotte (vers le plateau de Tirière) et la passerelle de la Condamine (au-dessus de la cabane de Gioberney) ont également été endommagées.

Dans l'Oisans

En Oisans, les accès aux refuges du Carrelet, de Temple-Ecrins et de la Pilatte sont très endommagés. La Haute vallée du Vénéon est donc fortement déconseillée aux randonneurs non confirmés. Des alternatives s'offrent à vous : le vallon des étançons, de la Lavey et de l'Alpe du Pin. 

La passerelle permettant de traverser le Vénéon ou le torrent du Chardon a également disparu. La traversée des torrents est très dangereuse, nous vous la déconseillons donc très fortement.

En revanche, la passerelle suspendue du Carrelet a été réparée. Le Vallon de la Lavey ne présente pas non plus de risque en randonnée.

Dans le Briançonnais et en Vallouise

Ici, les accès sont globalement rétablis hormis les passages suivants : la passerelle des Vallons de la Meije et la passerelle de Clousis ont été emportées.

Adresses utiles

Rédaction MonGR - 10/08/017 (mise à jour le 18/08/2017)

Publié le 10/08/2017