Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 652 d'Agen à La Romieu

Par Moirax

Marchez dans les pas des pèlerins de Compostelle en reliant Agen à La Romieu. Vous y observerez des monuments d'exception tels que le château gascon d'Estillac, l'église de Moirax ou encore celle de Notre-Dame-de-la-Plagne, établie sur les ruines d'une villa gallo-romaine.

Difficulté
0 1 2 3

3 jours

49,50 km

Départ
Agen

Arrivée
La Romieu

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits  Hébergements
GR® 652

GR® 652 d'Agen à La Romieu

3 jours

49,50 km

DépartAgen

ArrivéeLa Romieu

JOUR 1 D' Agen à Moirax 17,5 km 4 h 30

1
Le GR® n’entre pas dans le centre d’Agen mais suit la rive droite du canal. Passer sous la N 113. Franchir la Garonne par le pont-canal réalisation de 1839, comportant 23 arches pour une longueur de 523 m, le plus long de France ; à l’entrée Point Info Rando. Suivre le canal du même côté, jusqu’au pont situé 600 m après la quatrième écluse. Franchir un ruisseau sur des planches.
En voir +

JOUR 2 De Moirax à Lamontjoie-de-Saint-Louis 19 km 4 h 50

6
Église romane de Moirax, appartenant à un prieuré clunisien fondé en 1049.
Elle fut bâtie à la fin du xie siècle et au début du xiie siècle, puis réaménagée au cours des xviie et xixe siècles. C’est le prototype parfait de l’architecture clunisienne. Vaisseau de la nef romane en berceau (les quatre premières travées sont les plus anciennes), chapiteaux du transept et du chœur, sur trompes d’une forme conique originale, abside en cul-de-four, lambris et stalles de Jean Tournier (xviie ; l’un d’eux représente saint Jacques et sa coquille de pèlerin). Portail et chevet remarquables.
À droite de l’église, bâtiments du prieuré datant du xviiie siècle.
Sortir de Moirax par la D 268 (ancienne voie romaine La Peyrine). Suivre le chemin qui contourne le prieuré par le sud (petite mare). Au calvaire de Peyre, descendre à gauche vers l’est jusqu’à une intersection. Suivre le chemin le plus à droite. Emprunter une route puis un chemin après le pont sur la Jorle. Remonter jusqu’à un parc clôturé pour chevaux. Le contourner par la droite.
En voir +

JOUR 3 De Lamontjoie-de-Saint-Louis à La Romieu 13 km 3 h 15

12
Lamontjoie se situe dans une région qui fut longtemps une zone frontière. Dans l’Antiquité, elle correspondait à la limite entre les Ibères et les Gaulois Nitiobriges. Durant le Moyen Âge, elle marquait la frontière entre l’Agenais, dans la mouvance anglaise, et l’Armagnac, dépendant du roi de France. C’est pourquoi Philippe IV le Bel fonda le 1er janvier 1299, lors d’une temporaire occupation française, la bastide de Lamontjoie-de-Saint-Louis. Ce fut la première localité du monde à porter le nom du saint roi. Cette bastide à plan régulier a conservé de nombreuses maisons anciennes et des rues pittoresques.
Voir : la place centrale, le couvent des Clarisses, l’église paroissiale du xve avec un retable de bois sculpté et doré du xviie (venant du monastère du Paravis après la Révolution française), un buste reliquaire du xviie en bois sculpté en émaux champlevés limousins renfermant une main de saint Louis.
Descendre la rue venant de l’église de Lamontjoie-de-Saint-Louis. Tourner à gauche, puis à 50 m à droite, entre deux maisons. Tourner à gauche, puis à droite après 100 m.
À 200 m à gauche, église romane de Notre-Dame-de-la-Plagne, établie sur les ruines d’une villa gallo-romaine.
La contourner en la laissant sur la gauche et descendre jusqu’au ruisseau de Lambronne (dont le nom viendrait des Ligures, population plus ancienne que que les Ibères et les Gaulois). Remonter en face en direction du sud jusqu’à la ferme de Perron. Emprunter la route à gauche sur 800 m jusqu’à des bâtiments dénommés La Gleysasse.

Descriptif

JOUR 1 D' Agen à Moirax 17,5 km 4 h 30

1
Le GR® n’entre pas dans le centre d’Agen mais suit la rive droite du canal. Passer sous la N 113. Franchir la Garonne par le pont-canal réalisation de 1839, comportant 23 arches pour une longueur de 523 m, le plus long de France ; à l’entrée Point Info Rando. Suivre le canal du même côté, jusqu’au pont situé 600 m après la quatrième écluse. Franchir un ruisseau sur des planches.
En voir +

JOUR 2 De Moirax à Lamontjoie-de-Saint-Louis 19 km 4 h 50

6
Église romane de Moirax, appartenant à un prieuré clunisien fondé en 1049.
Elle fut bâtie à la fin du xie siècle et au début du xiie siècle, puis réaménagée au cours des xviie et xixe siècles. C’est le prototype parfait de l’architecture clunisienne. Vaisseau de la nef romane en berceau (les quatre premières travées sont les plus anciennes), chapiteaux du transept et du chœur, sur trompes d’une forme conique originale, abside en cul-de-four, lambris et stalles de Jean Tournier (xviie ; l’un d’eux représente saint Jacques et sa coquille de pèlerin). Portail et chevet remarquables.
À droite de l’église, bâtiments du prieuré datant du xviiie siècle.
Sortir de Moirax par la D 268 (ancienne voie romaine La Peyrine). Suivre le chemin qui contourne le prieuré par le sud (petite mare). Au calvaire de Peyre, descendre à gauche vers l’est jusqu’à une intersection. Suivre le chemin le plus à droite. Emprunter une route puis un chemin après le pont sur la Jorle. Remonter jusqu’à un parc clôturé pour chevaux. Le contourner par la droite.
En voir +

JOUR 3 De Lamontjoie-de-Saint-Louis à La Romieu 13 km 3 h 15

12
Lamontjoie se situe dans une région qui fut longtemps une zone frontière. Dans l’Antiquité, elle correspondait à la limite entre les Ibères et les Gaulois Nitiobriges. Durant le Moyen Âge, elle marquait la frontière entre l’Agenais, dans la mouvance anglaise, et l’Armagnac, dépendant du roi de France. C’est pourquoi Philippe IV le Bel fonda le 1er janvier 1299, lors d’une temporaire occupation française, la bastide de Lamontjoie-de-Saint-Louis. Ce fut la première localité du monde à porter le nom du saint roi. Cette bastide à plan régulier a conservé de nombreuses maisons anciennes et des rues pittoresques.
Voir : la place centrale, le couvent des Clarisses, l’église paroissiale du xve avec un retable de bois sculpté et doré du xviie (venant du monastère du Paravis après la Révolution française), un buste reliquaire du xviie en bois sculpté en émaux champlevés limousins renfermant une main de saint Louis.
Descendre la rue venant de l’église de Lamontjoie-de-Saint-Louis. Tourner à gauche, puis à 50 m à droite, entre deux maisons. Tourner à gauche, puis à droite après 100 m.
À 200 m à gauche, église romane de Notre-Dame-de-la-Plagne, établie sur les ruines d’une villa gallo-romaine.
La contourner en la laissant sur la gauche et descendre jusqu’au ruisseau de Lambronne (dont le nom viendrait des Ligures, population plus ancienne que que les Ibères et les Gaulois). Remonter en face en direction du sud jusqu’à la ferme de Perron. Emprunter la route à gauche sur 800 m jusqu’à des bâtiments dénommés La Gleysasse.

Bonnes adresses

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis