Découvrez le RandoPass® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 65 de Navarrenx à Saint-Jean-Pied-de-Port

Le vignoble d'Irouléguy

Le vignoble d'Irouleguy est l'un des plus petits de France, occupant une superficie de 145 hectares. Il est présent dans le pays de Cize que vous traversez lors de votre rando entre Navarrenx et Saint-Jean-Pied-de-Port. Ce vin, qui avait autrefois une fâcheuse réputation, fut améliorée dans les années 80 grâce à une sélection de cépages de cabernet, cabernet-sauvignon et tannat, et à l'instauration d'une vinification moderne.

Difficulté
0 1 2 3

3 jours

66,60 km

Départ
Navarrenx

Arrivée
Saint-Jean-Pied-de-Port

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits  Hébergements
GR® 65

GR® 65 de Navarrenx à Saint-Jean-Pied-de-Port

3 jours

66,60 km

DépartNavarrenx

ArrivéeSaint-Jean-Pied-de-Port

JOUR 1 De Navarrenx à Aroue (hors GR®) 20 km 5 h 10

1
Avec ses rues au carré, Navarrenx est bâtie sur le plan d’une bastide du xive siècle, au croisement d’une voie jacquaire et du Gave d’Oloron. Deux siècles plus tard, elle devient la première cité bastionnée de France. Les remparts furent construits par Henri II d'Albret, beau-frère de François Ier à partir de 1538, donc bien avant Vauban. Aujourd’hui, on peut encore voir ces remparts bien conservés, la porte Saint-Antoine et le pont sur le gave dont la grande arche date du xiiie siècle.
Bifurquer à droite au coin des remparts et traverser Navarrenx par la rue principale (rue Saint-Germain, vers le nord-ouest). Tourner à gauche place des Casernes pour franchir les remparts en passant sous la porte Saint-Antoine. Descendre au pont sur le gave d’Oloron grande arche xiiie.
Le pèlerin du xiie siècle prenait, en sortant de Navarrenx, à gauche par Susmiou, droit vers le gué de Mongaston. Des suppressions de chemins ont contraint à chercher un sentier au nord de la D 115. Il n'est pas absurde : le développement de villeneuves ou de bastides, comme Castetnau-Camblong et a fortiori Saint-Palais, ainsi que le pont de Rivehaute, durent infléchir le cheminement des voyageurs.
Sur l’autre rive, par la D 115, monter à droite. Traverser le quartier de la gare. Franchir le rond-point et poursuivre en face, sur la D 115 vers le hameau inférieur de Castetnau-Camblong. Laisser la D 115 pour monter à droite au hameau supérieur en utilisant, 100 m plus loin, sur la gauche, le raccourci aménagé pour la sécurité.
En voir +

JOUR 2 D' Aroue à Ostabat-Asme 24,1 km 6 h 25

9
Hors GR® > pour Aroue0,4 km10 minNon balisé
Poursuivre par la D 11 jusqu’au centre d’Aroue.
Église Saint-Étienne d'Aroue d'origine romane, à chevet circulaire, conservant au linteau de la porte de la sacristie des bas-reliefs du xiie siècle provenant de l'ancien porche. Ils représentent, aux prises avec deux cavaliers en armure, un saint Jacques à cheval, symbole du « Matamore ». Presque en face, mairie aux fenêtres à meneaux, avec, adjacent, le gîte d'étape.
Au château de Joantho, quitter la D 11 pour tourner à gauche. Suivre sur 2,2 km la route qui longe d’abord le manoir, l’étang et les ruines de la chapelle seigneuriale. Laisser les divers accès aux fermes.
En voir +

JOUR 3 D' Ostabat-Asme à Saint-Jean-Pied-de-Port 22,5 km 5 h 50

20
Ostabat était un lieu de rassemblement très important pour les pèlerins venant par les diverses routes. Il existait plusieurs hôpitaux et bâtiments pouvant abriter jusqu'à cinq mille personnes. Il n'en reste que quelques vestiges, dont la maison Ospitalia qui a retrouvé sa vocation et la croix Sainte-Catherine, qui marque l'emplacement d'une ancienne église. Linteaux sculptés sur plusieurs maisons, dont celle du forgeron Barca, xviiie.
Sortir d’Ostabat par le sud-ouest (D 508, accès à la D 933). Dans le virage à gauche à 150 m du centre du village, obliquer à droite sur une toute petite route vers Gaïneko Etxea. Traverser un carrefour. On aperçoit à 300 m à droite, le château de Laxague (nom d’une illustre famille de Navarre) devenu simple ferme. À la ferme Gaineko Etxea, la route se transforme en piste et passe au-dessus de la ferme Berrautia. Au calvaire (cote 153), descendre vers les maisons. Le sentier redevient une route. Au carrefour aller tout droit. Près de Larramendia, virer à gauche pour rejoindre la D 933. Longer cette départementale sur le bas-côté gauche aménagé jusqu’à l’entrée de Larceveau. 50 m après le panneau de la commune, traverser prudence et prendre à droite une rue qui tourne rapidement à gauche et atteint un carrefour (à gauche, accès à Larceveau).

Descriptif

JOUR 1 De Navarrenx à Aroue (hors GR®) 20 km 5 h 10

1
Avec ses rues au carré, Navarrenx est bâtie sur le plan d’une bastide du xive siècle, au croisement d’une voie jacquaire et du Gave d’Oloron. Deux siècles plus tard, elle devient la première cité bastionnée de France. Les remparts furent construits par Henri II d'Albret, beau-frère de François Ier à partir de 1538, donc bien avant Vauban. Aujourd’hui, on peut encore voir ces remparts bien conservés, la porte Saint-Antoine et le pont sur le gave dont la grande arche date du xiiie siècle.
Bifurquer à droite au coin des remparts et traverser Navarrenx par la rue principale (rue Saint-Germain, vers le nord-ouest). Tourner à gauche place des Casernes pour franchir les remparts en passant sous la porte Saint-Antoine. Descendre au pont sur le gave d’Oloron grande arche xiiie.
Le pèlerin du xiie siècle prenait, en sortant de Navarrenx, à gauche par Susmiou, droit vers le gué de Mongaston. Des suppressions de chemins ont contraint à chercher un sentier au nord de la D 115. Il n'est pas absurde : le développement de villeneuves ou de bastides, comme Castetnau-Camblong et a fortiori Saint-Palais, ainsi que le pont de Rivehaute, durent infléchir le cheminement des voyageurs.
Sur l’autre rive, par la D 115, monter à droite. Traverser le quartier de la gare. Franchir le rond-point et poursuivre en face, sur la D 115 vers le hameau inférieur de Castetnau-Camblong. Laisser la D 115 pour monter à droite au hameau supérieur en utilisant, 100 m plus loin, sur la gauche, le raccourci aménagé pour la sécurité.
En voir +

JOUR 2 D' Aroue à Ostabat-Asme 24,1 km 6 h 25

9
Hors GR® > pour Aroue0,4 km10 minNon balisé
Poursuivre par la D 11 jusqu’au centre d’Aroue.
Église Saint-Étienne d'Aroue d'origine romane, à chevet circulaire, conservant au linteau de la porte de la sacristie des bas-reliefs du xiie siècle provenant de l'ancien porche. Ils représentent, aux prises avec deux cavaliers en armure, un saint Jacques à cheval, symbole du « Matamore ». Presque en face, mairie aux fenêtres à meneaux, avec, adjacent, le gîte d'étape.
Au château de Joantho, quitter la D 11 pour tourner à gauche. Suivre sur 2,2 km la route qui longe d’abord le manoir, l’étang et les ruines de la chapelle seigneuriale. Laisser les divers accès aux fermes.
En voir +

JOUR 3 D' Ostabat-Asme à Saint-Jean-Pied-de-Port 22,5 km 5 h 50

20
Ostabat était un lieu de rassemblement très important pour les pèlerins venant par les diverses routes. Il existait plusieurs hôpitaux et bâtiments pouvant abriter jusqu'à cinq mille personnes. Il n'en reste que quelques vestiges, dont la maison Ospitalia qui a retrouvé sa vocation et la croix Sainte-Catherine, qui marque l'emplacement d'une ancienne église. Linteaux sculptés sur plusieurs maisons, dont celle du forgeron Barca, xviiie.
Sortir d’Ostabat par le sud-ouest (D 508, accès à la D 933). Dans le virage à gauche à 150 m du centre du village, obliquer à droite sur une toute petite route vers Gaïneko Etxea. Traverser un carrefour. On aperçoit à 300 m à droite, le château de Laxague (nom d’une illustre famille de Navarre) devenu simple ferme. À la ferme Gaineko Etxea, la route se transforme en piste et passe au-dessus de la ferme Berrautia. Au calvaire (cote 153), descendre vers les maisons. Le sentier redevient une route. Au carrefour aller tout droit. Près de Larramendia, virer à gauche pour rejoindre la D 933. Longer cette départementale sur le bas-côté gauche aménagé jusqu’à l’entrée de Larceveau. 50 m après le panneau de la commune, traverser prudence et prendre à droite une rue qui tourne rapidement à gauche et atteint un carrefour (à gauche, accès à Larceveau).

Bonnes adresses

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis