Facilitez-vous la rando avec RandoPass et GR @ccess ! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 800 de Corbie à Hangest-sur-Somme

Autour d’Amiens (de gare en gare)

Au départ de Corbie, cet itinéraire de 50 km sur le GR® 800 passe par les villes qui bordent la Somme comme Samara, Saint-Sauveur, Picquigny sans oublier Amiens. D'est en ouest, la somme traverse la ville et plonge le randonneur au cœur de la cité. De points de vue en découvertes surprenantes tels que les hortillonnages ou les vestiges du château de Picquigny, le patrimoine naturel et culturel de la Somme s'offre à vous en seulement trois jours.

Difficulté
0 1 2 3

3 jours

50,90 km

Départ
Corbie

Arrivée
Hangest-sur-Somme

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits
GR® 800

GR® 800 de Corbie à Hangest-sur-Somme

3 jours

50,90 km

DépartCorbie

ArrivéeHangest-sur-Somme

JOUR 1 De Corbie à Amiens 20 km 4 h 50

1
Corbie : ancienne abbatiale Saint-Pierre xvie-xviiie (elle a perdu transept et chœur), porte monumentale de l’ancienne abbaye xviiie et cloître. Église de La Neuville xve-xvie (tympan sculpté remarquable représentant l’entrée du Christ à Jérusalem le jour des Rameaux). Patrie de sainte Colette.
Traverser le pont et continuer à longer le canal par la rive gauche (sud). Après les maisons de Fouilloy, continuer sur 300 m et gagner un embranchement peu avant les maisons d’Aubigny.
Séparation du GR® 124 qui part à gauche vers Boves et la vallée de l’Avre.
En voir +

JOUR 2 D’ Amiens à Picquigny 20 km 5 h

13
Longer la cathédrale par la rue Cormont et traverser le parvis. Descendre par les passages piétonniers, franchir les bras de Somme et rejoindre la placette Lafleur, près de la faculté de droit.
En voir +

JOUR 3 De Piquigny à Hangest-sur-Somme 10,9 km 2 h 45

27
Picquigny : maison éclusière.
Par GR® 123 > pour La Chaussée-Tirancourt1 km15 minNon balisé
Prendre la route à droite.
Franchir le pont à gauche et virer à gauche. Continuer sur la D 1235 jusqu’à la place de Picquigny. Franchir le canal de la Somme, la voie ferrée et la Somme. Prendre à droite la rue Saint-Pierre, monter l’escalier Saint-Jean à gauche et gagner le monument aux morts.
À gauche, entrée du château. Ancien château des vidames d’Amiens. Érigé au début du xie siècle, l’édifice formait un parallélépipède garni de tours circulaires aux angles. Endommagé lors de la Première Guerre mondiale, il conserve d’imposants vestiges. La collégiale Saint-Martin était à l’origine la chapelle du château fort (transept xiie, clocher à tour carrée xiiie-xvie, nef xiiie, abside xvie). Stèle en mémoire de la Paix de Picquigny.

Descriptif

JOUR 1 De Corbie à Amiens 20 km 4 h 50

1
Corbie : ancienne abbatiale Saint-Pierre xvie-xviiie (elle a perdu transept et chœur), porte monumentale de l’ancienne abbaye xviiie et cloître. Église de La Neuville xve-xvie (tympan sculpté remarquable représentant l’entrée du Christ à Jérusalem le jour des Rameaux). Patrie de sainte Colette.
Traverser le pont et continuer à longer le canal par la rive gauche (sud). Après les maisons de Fouilloy, continuer sur 300 m et gagner un embranchement peu avant les maisons d’Aubigny.
Séparation du GR® 124 qui part à gauche vers Boves et la vallée de l’Avre.
En voir +

JOUR 2 D’ Amiens à Picquigny 20 km 5 h

13
Longer la cathédrale par la rue Cormont et traverser le parvis. Descendre par les passages piétonniers, franchir les bras de Somme et rejoindre la placette Lafleur, près de la faculté de droit.
En voir +

JOUR 3 De Piquigny à Hangest-sur-Somme 10,9 km 2 h 45

27
Picquigny : maison éclusière.
Par GR® 123 > pour La Chaussée-Tirancourt1 km15 minNon balisé
Prendre la route à droite.
Franchir le pont à gauche et virer à gauche. Continuer sur la D 1235 jusqu’à la place de Picquigny. Franchir le canal de la Somme, la voie ferrée et la Somme. Prendre à droite la rue Saint-Pierre, monter l’escalier Saint-Jean à gauche et gagner le monument aux morts.
À gauche, entrée du château. Ancien château des vidames d’Amiens. Érigé au début du xie siècle, l’édifice formait un parallélépipède garni de tours circulaires aux angles. Endommagé lors de la Première Guerre mondiale, il conserve d’imposants vestiges. La collégiale Saint-Martin était à l’origine la chapelle du château fort (transept xiie, clocher à tour carrée xiiie-xvie, nef xiiie, abside xvie). Stèle en mémoire de la Paix de Picquigny.

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis