Facilitez-vous la rando avec RandoPass et GR @ccess ! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 223, De Saint-Vaast-la-Hougue à Cherbourg-Octeville

Entre centre ostréicole et Cité de la Mer

Découvrez un tronçon du GR® 223, Tour du Cotentin entre Saint-Vaast-la-Hougue et Cherbourg-Octeville. Une cinquantaine de kilomètres sépare les deux villes portuaires qui ont traversé les siècles, soit trois jours de randonnée sur le littoral normand pour découvrir leur histoire !

Difficulté
0 1 2 3

3 jours

53,50 km

Départ
Saint-Vaast-la-Hougue

Arrivée
Cherbourg-Octeville

Soyez le 1er à noter
 Itinéraires  Parcours
GR® 223

GR® 223, De Saint-Vaast-la-Hougue à Cherbourg-Octeville

3 jours

53,50 km

DépartSaint-Vaast-la-Hougue

ArrivéeCherbourg-Octeville

JOUR 1 De Saint-Vaast-la-Hougue au phare de gatteville 17 km 3 h 30

1
Quitter Saint-Vaast-la-Hougue en passant sur la digue qui longe la D 1 et protège le bas-pays saint-vaastais des assauts de la mer vue sur la vaste étendue des parcs à huîtres établis entre la côte et l'île de Tatihou. Tourner à gauche le long des propriétés, puis suivre la route à droite pour franchir le pont sur la Saire.
Des portes à flot retiennent la mer qui, à marée haute, envahirait toute la vallée de la Saire. Ce paisible fleuve côtier a donné son nom à la partie Est de la presqu'île du Cotentin.
Prendre la D 328 à droite le long de l'estuaire (hôtel) et atteindre un carrefour.
En voir +

JOUR 2 Du phare de Gatteville à l'anse de Brick 20,5 km 5 h

5
Laisser le phare de Gatteville à droite, poursuivre par la D 10, faire à droite le tour de la pointe du Couperon, puis contourner le havre de Roubary.
Au xixe siècle, une grande animation régnait dans ce petit port dont les carrières voisines (sable et pierre) ont été utilisées pour la construction du port du Havre. Remarquer sur la gauche d’anciennes carrières, site d’un élevage d’huîtres.
Le sentier continue le long de l’étang de Gattemare à l’abri du cordon dunaire. Sortir de la réserve naturelle et prendre à droite le chemin côtier.
La côte nord-est du Cotentin, plate, est souvent bordée de marais dont certains servaient au rouissage du lin. On y récoltait des roseaux pour couvrir les maisons. Les chemins en bordure de mer sont très souvent érodés par les tempêtes d’hiver. C’est une côte inhospitalière pour les marins, située entre les raz de Barfleur et du Cap Lévi, où les courants sont très violents près de la terre. À l’abri de petites pointes, les mouillages de barques de pêche et de plaisance sont fréquentés durant la bonne saison. Quelques balises et tourelles servent de repères (amers) pour la navigation.
En voir +

JOUR 3 De l'anse de Brick à Cherbourg-Octeville 16 km 4 h

14
Possibilité de rejoindre le port Becquet en empruntant la servitude de passage des piétons sur le littoral, matérialisée par un rond jaune.
Quitter l’anse du Brick en empruntant à gauche une passerelle qui enjambe la D 116 et monter par la route jusqu’ au belvédère panorama sur la côte nord du Cotentin ; on distingue les rades artificielles du port de Cherbourg avec leurs passes ; par temps clair, la vue s’étend jusqu’à la côte de la Hague. Descendre par le chemin encaissé entre les pins et remonter le sentier en face jusqu’au Hameau Noyon.

Descriptif

JOUR 1 De Saint-Vaast-la-Hougue au phare de gatteville 17 km 3 h 30

1
Quitter Saint-Vaast-la-Hougue en passant sur la digue qui longe la D 1 et protège le bas-pays saint-vaastais des assauts de la mer vue sur la vaste étendue des parcs à huîtres établis entre la côte et l'île de Tatihou. Tourner à gauche le long des propriétés, puis suivre la route à droite pour franchir le pont sur la Saire.
Des portes à flot retiennent la mer qui, à marée haute, envahirait toute la vallée de la Saire. Ce paisible fleuve côtier a donné son nom à la partie Est de la presqu'île du Cotentin.
Prendre la D 328 à droite le long de l'estuaire (hôtel) et atteindre un carrefour.
En voir +

JOUR 2 Du phare de Gatteville à l'anse de Brick 20,5 km 5 h

5
Laisser le phare de Gatteville à droite, poursuivre par la D 10, faire à droite le tour de la pointe du Couperon, puis contourner le havre de Roubary.
Au xixe siècle, une grande animation régnait dans ce petit port dont les carrières voisines (sable et pierre) ont été utilisées pour la construction du port du Havre. Remarquer sur la gauche d’anciennes carrières, site d’un élevage d’huîtres.
Le sentier continue le long de l’étang de Gattemare à l’abri du cordon dunaire. Sortir de la réserve naturelle et prendre à droite le chemin côtier.
La côte nord-est du Cotentin, plate, est souvent bordée de marais dont certains servaient au rouissage du lin. On y récoltait des roseaux pour couvrir les maisons. Les chemins en bordure de mer sont très souvent érodés par les tempêtes d’hiver. C’est une côte inhospitalière pour les marins, située entre les raz de Barfleur et du Cap Lévi, où les courants sont très violents près de la terre. À l’abri de petites pointes, les mouillages de barques de pêche et de plaisance sont fréquentés durant la bonne saison. Quelques balises et tourelles servent de repères (amers) pour la navigation.
En voir +

JOUR 3 De l'anse de Brick à Cherbourg-Octeville 16 km 4 h

14
Possibilité de rejoindre le port Becquet en empruntant la servitude de passage des piétons sur le littoral, matérialisée par un rond jaune.
Quitter l’anse du Brick en empruntant à gauche une passerelle qui enjambe la D 116 et monter par la route jusqu’ au belvédère panorama sur la côte nord du Cotentin ; on distingue les rades artificielles du port de Cherbourg avec leurs passes ; par temps clair, la vue s’étend jusqu’à la côte de la Hague. Descendre par le chemin encaissé entre les pins et remonter le sentier en face jusqu’au Hameau Noyon.

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis