Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

Anticiper les variations météo

Les moyens technologiques modernes permettent de prendre connaissance des évolutions prévisibles de la météo mais la compréhension des phénomènes atmosphériques et des territoires arpentés est un atout supplémentaire en randonnée.

Hiver comme été, pas de randonnée réussie sans s’être au préalable informé des conditions météo à venir. Surtout en montagne où toute erreur d’appréciation peut avoir des conséquences dramatiques. Des informations sont disponibles sur le site de Météo France pour les sept jours suivants. Elles sont réactualisées quatre fois par jour. Un numéro téléphonique court, le 32 50, offre une première entrée, à affiner ensuite selon vos besoins. Plus direct, le 08 99 71 02, suivi des deux chiffres du département, fournit les derniers bulletins. Pour les infos « montagne et enneigement », composez le 08 92 68 10 20.

Dense et plus étoffé, le site internet de Météo France fournit des cartes de vigilance, données par radars, graphiques et météogrammes très utiles pour anticiper un passage de pluie ou un orage. De son côté, outre ses prévisions du jour, Weather Pro propose des données radars ou satellites. Des applications sont disponibles sur les principaux systèmes d’exploitation (Apple ou Android). En versions gratuites (Météo France, La chaîne Météo) ou payantes.

Hautes-Alpes, Briançon. Crédit : Moirenc Camille / hemis.fr Le beau temps n’est pas toujours sans danger

Lorsque les conditions météo sont mauvaises, la surveillance des informations météo et des facteurs de risques est impérative. Néanmoins, en randonnée, le beau temps peut aussi être source de problèmes, le soleil pouvant se révéler ravageur. Gare également aux brusques baisses des températures. Cela peut être le cas sur des chemins comme le GR® 20, où il fait parfois très froid. De même, le vent peut causer des chutes de branches et s’avérer redoutable en montagne ; par exemple lorsque le marcheur progresse en terrain escarpé ou au sommet d’une arête. Autre ennemi du randonneur : l’orage. Quand vous entendez une espèce de bourdonnement, la foudre est prête à frapper. Il faut alors quitter la zone au plus vite. Toutefois, sous l’orage, ne courez pas et évitez de vous abriter sous un arbre ou de stationner sur un point haut. Au contraire, débarrassez-vous de tout objet métallique et isolez-vous au sol en vous asseyant sur votre sac à dos.

Savoir « lire » les nuages

Anticiper un changement climatique en fonction de l’aspect des nuages ou du sens du vent demande une très bonne connaissance d’un territoire et des phénomènes météorologiques. Cependant, certaines récurrences existent. Ainsi, l’orage sera toujours lié à la formation d’un cumulonimbus. Ce dernier prend d’abord la forme de cumulus. S’ils n’ont pas de croissance verticale, rien à craindre. En revanche, s’il y a agglomérat et que l’ensemble, isolé et souvent spectaculaire, s’étend sur les trois étages atmosphériques, l’orage est imminent. Un temps chaud mais humide, un vent du sud qui s’accentue, l’arrivée de l’ouest d’une masse nuageuse haute et dense : autant de signes qui augurent de fortes perturbations. En montagne, l’apparition d’un front froid, né de la confrontation de deux masses d’air, est également annonciateur de dérèglement atmosphérique.

Se référer au site : http://comprendre.meteofrance.com

Voir aussi :

Météo Ciel

Météo Blue 

MétéoConsult

Et pour la météo montagne dans le monde : http://www.mountain-forecast.com/

Tutoriel en vidéo

Et si vous deviez, malgré tout, faire face à un orage qui survient sans prévenir :

>> A noter que vous pouvez retrouver un programme complet d'initiation vidéo à la randonnée, sur le site de l'association Sikana.