Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 20 : le plus corsé des itinéraires de Grande Randonnée®

Le GR® 20 se rêve autant qu’il se mérite. Il est le fleuron de la montagne corse. Souvent considéré comme le sentier de grande randonnée le plus difficile de France, voire d’Europe, le GR® 20 a un caractère alpin prononcé. De Calenzana à Conca, le randonneur grimpe, en effet, souvent à 2000 mètres d’altitude, compte des dénivelés supérieurs à 600 mètres par étape et emprunte des passages délicats.

GR® 20

Descriptif

 Haute-Corse, variante de l'étape entre le refuge de Prati et le refuge d'E Capannelle passant par le Mont Renoso, le lac Bastani (2092 m) au pied du Mont Renoso (2352 m). Crédit : Guiziou Franck / hemis.fr

De Calenzana, au nord, à Conca, au sud, le GR® 20 offre un véritable voyage initiatique au cœur de la montagne corse sur 200 kilomètres, un monde à la beauté sauvage. La nature dispense parfums et panoramas à couper le souffle.

De Calenzana à Vizzanova

Dès la montée vers le refuge d’Ortu di u Piobbu, l’air se fait plus respirable et encourage le marcheur : cirque de Trimbulacciu, Bocca Borba, pointe des Eboulis et Tighjettu…

Ouvrant le cœur de la Corse mythique, voici le Niolo puis le Capu Tafunatu. Passages escarpés de Bocca â Reta avant que n’apparaissent les premiers lacs d’altitude de l’époque glacière : Capitellu et Melu. La suite du GR® 20, entre pins et hêtres, constitue autant d’occasions de musarder, de se reposer, voire de se baigner.

 Préparez votre itinéraire avec GR @ccess - abonnez-vous

Découvrir le GR® 20 avec GR @ccess

De Vizzavona à ConcaCorse-du-Sud, l'étape entre les bergeries de Bassetta et le refuge d'Usciolu, l'arête A Monda ou arête des Statues. Crédit : Guiziou Franck / hemis.fr

Une fois franchi le col de Vizzavona (une étape de notre reportage de 4 jours sur une portion du GR® 20 Nord), la roche granitique laisse place aux alpages et aux bergeries. Le randonneur chemine de crêtes en crêtes sur la ligne de partage des eaux, de Patri à Laparo et d’Usciolu à Bocca di l’Agnone. D’Asinau à Paliri, les aiguilles de Bavella (ou Bavedda) surprennent par leur beauté.

C’est la dernière étape de cette randonnée en Corse : Conca, village qui doit son nom à sa forme de conque, n’est plus qu’à quelques heures de marche.

Un peu d'histoire

 

Crédit  PNRC

On doit les prémices du GR® 20 à Jean Loiseau, l’un des fondateurs, en 1947, du Comité national des sentiers de grande randonnée (CNGSR), la future Fédération française de la randonnée pédestre. En 1952, il édite « Itinéraires de Corse ». C'est Guy Degos, ingénieur des forêts à la Direction départementale de l'agriculture qui proposera de confier au CNSGR, l'étude d'un itinéraire de traversée de la Corse par la "ligne de partage des eaux". L'étude est réalisée par Michel Fabrikant, alpiniste amoureux de la Corse.

En 1970, avec lui, des équipes de bénévoles réaliseront le premier balisage blanc et rouge sur l‘île de Beauté : le GR® 20 est né ! Deux ans plus tard, c’est au tour du Parc naturel régional de Corse de voir le jour. Il dynamise le projet par la construction des premiers refuges et la réhabilitation des bergeries, l’aménagement de passerelles, etc.

Dans les années 1990 et l’avènement du tourisme vert, la renommée du GR® 20 franchit les frontières. Il est reconnu comme l’un des plus beaux treks du monde. En ce début de troisième millénaire, il ne s’agit pas de brider son développement mais de préserver son authenticité tout en privilégiant, et en mettant en cohérence, l’aventure, les échanges et la culture. Pour le plus grand plaisir des randonneurs...

Carte GR

 GR®  Suggestions  Parcours décrits  Hébergements

Infos pratiques

Longueur 

200 kilomètres – 16 étapes de 4h à 8h

Le GR® 20 est un itinéraire très sportif réservé aux randonneurs chevronnés, en très bonne condition physique. De manière générale, il convient de ne pas sous-estimer les dangers relatifs aux variations de conditions météorologiques, même en période estivale.
 

Période conseillée : de juin à mi-octobre

Attention : en début d’été, couloirs enneigés ou névés tardifs ne sont pas à exclure en Corse (prévoir piolet et corde légère).
 

S'y rendre et se déplacer

  • Liaisons aériennes régulières à partir des principales villes françaises, vers Ajaccio, Bastia, Calvi, Figari.
  • Liaisons maritimes à partir de Nice, Toulon et Marseille, également au départ d’Italie et de Sardaigne.

Localités du GR® 20 accessibles avec les transports en commun : Ajaccio, Vizzavona, Bastia, Calvi.

Renseignements sur les trajets en train, bus/cars et taxis sur les sites des offices de tourisme et sur :

Départements traversés

  • 2A - Corse du Sud
  • 2B - Corse du Nord
     

Adresses utiles

Bonnes adresses