Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 71C : chemin des Templiers et des Hospitaliers

Le GR® 71C vous emmène au cœur du Parc Naturel Régional des Grands Causses, le temps d'une petite boucle de 83 kilomètres au départ de La Couvertoirade. Situé en plein cœur du Larzac, cet itinéraire pédestre vous offre à la fois un retour dans l'histoire de France et un véritable condensé des merveilles de l'Aveyron.

GR® 71C

Descriptif

La Couvertoirade et ses Templiers

Dans les rues de La Couvertoirade. Crédit : Arnaud SPANI / HEMISVotre randonnée pédestre le long du GR® 71C démarre au même endroit qu'elle se termine : à La Couvertoirade. Ce petit village d'à peine 200 habitants s'étend dans le Parc Naturel Régional des Grands Causses sur une partie du Causse du Larzac. Site templier du XIIème siècle, cette place forte dépendait de la Commanderie de Sainte-Eulalie-de-Cernon. Vers le milieu du XVème siècle, les hospitaliers la fortifièrent (cf. onglet "Histoire"). Ses remparts bien conservés entourent château et église. L'enceinte, avec ses tours d'angles circulaires, ses deux tours portes rectangulaires et ses quatre escaliers, est intacte à l'exception des parapets des murailles. Dans le village, vous découvrirez de nombreuses maisons typiques datant du XVème siècle.

Près de l'église, un escalier rustique taillé à même le rocher vous conduira à la grande citerne publique, appelée "les conques" située au niveau de la toiture de l'église. A cet endroit, dans la muraille, un conduit permettait en période d'épidémie d'offrir de l'eau au passant : c'est le don de l'eau. En quittant ce village et à une bonne heure de marche en prenant la direction Ouest, vous arriverez ensuite à la Salvetat. Entre Cévennes et Méditerranée, ce lieu toujours rattaché à la commune de La Couvertoirade vous surprendra par le bain de nature et la paix qui s'en dégage. Vous pourrez y observer une ferme typique avec son petit patrimoine rural et son four à pain. 

 Préparez votre itinéraire avec GR @ccess - abonnez-vous


600 ans d'Histoire sous nos pieds

Salle d'honneur de la Commanderie à Sainte-Eulalie-de-Cernon. Crédit : Giovanni BERTOLISSIO / HEMISLe long de ce sentier de grande randonnée faisant le tour du plateau du Larzac vous fera traverser un nombre incommensurable de petits villages pittoresques et riches en Histoire de France. A l'Hospitalet-du-Larzac, vous arriverez dans une ancienne étape avec un hôpital pour les voyageurs qui se rendaient à Millau et qui redoutaient la traversée du Causse. Les maisons du village se groupent autour d'une grande place et d'une fontaine alimentant un lavoir. 

Puis plus loin, à Sainte-Eulalie-de-Cernon, ville fondée en 1153, la ville abrita la plus importante commanderie templière du Midi de la France. En 1312, les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean prirent en charge les biens Templiers. Leur domination dura près de cinq siècles. Il est par ailleurs possible de visiter la Commanderie, probablement la mieux conservée de France. Ses bâtiments forment un quadrilatère incluant l'église. Celle-ci, très sobre comme toutes les églises des Templiers et des Hospitaliers, était formée, à l'origine, d'une unique nef de quatre travées se terminant à l'est par une abside semi-cylindrique. Les chapelles ne furent rajoutées que plus tard. Depuis la place, vous observerez la belle porte baroque du XVIIème siècle ouverte par le commandeur Jean de Bernuy-Villeneuve dans l'abside. 


Le plateau du Guilhaumard en guise de dessert

Plateau du Larzac en vue aérienne. Crédit : Francis LEROY / HEMISVotre randonnée sur le GR® 71C se terminera sur le plateau du Guilhaumard, appendice du Larzac bien connu pour la richesse de sa flore. Deux rivières le délimitent  la Sorgues rejoint l'océan par el tarn et la Garonne. L'Orb, lui, ira se perdre dans la Méditerranée. Ici, les espèces méditerranéennes et montagnardes cotôient les plantes endémiques. La forêt a reculé, cédant la place à des landes et pelouses utilisées comme parcours pour les brebis et à des zones rocheuses pittoresques et insolites. Les forêts naturelles sont constituées de chênes pubescents, dit chêne blanc, de pin sylvestre sur le nord et dans les zones plus humides de hêtre, d'alisier blanc, de tilleul.

De vastes étendues, d'lalure steppique, piquetées de buis, églantiers, spirée ovale et genévriers donnent au paysage son originalité avec la stipe pennée ondulant au vent, la fétuque, la petite coronille, l'adonis de printemps et la carline à feuille d'acanthe ou cardabelle. Cette dernière est l'emblème du Larzac. 

 

Découvrir le GR® 71C avec GR @ccess

À voir

L'histoire du Larzac

Sainte-Eulalie-de-Cernon, salle d'honneur de la Commanderie. Crédit : Giovanni BERTOLISSIO / HEMISEn 1095 à Clermont-Ferrand, le pape Urbain II fait part au concile de l'appel des communautés chrétiennes d'Orient demandant de l'aide. Ce simple appel se transforme en une croisade. Gens du peuple, bourgeois, nobles, enfants même, vont répondre massivement à l'appel du pape. Après deux années de périple, l'armée des Croisés prend Jérusalem. Si la plupart, après avoir prié sur le tombeau du Christ regagnèrent l'Europe, une partie d'entre eux resta à Jerusalem.

Le royaume de Jérusalem est créé avec un roi élu par les barons du royaume. D'autres états secondaires vont apparaître : le comté d'Edesse au nord, la principauté d'Antioche au nord-ouest et, au-dessous, le comté de Tripoli.

Il existait déjà, à Jérusalem, à côté de l'église du Saint-Sépulcre, un hôpital laïc organisé depuis le XIème siècle par es marchands d'Amalfi, près de Naples.

Cette institution laïque se transforme en ordre religieux avec une règle donnée en 1113 et pour mission le soin des malades. Ce sont les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

Sept années plus tard, neuf chevaliers originaires de Champagne, avec à leur tête Hugues de Payns, vont fonder l'ordre du Temple. L'objectif de ce nouvel ordre religieux qui recrutera comme pour les Hospitaliers ses membres uniquement dans la noblesse, sera la police des routes puis la défense de la Terre Sainte. Pour la première fois dans l'histoire du christianisme, un ordre religieux possède une vocation guerrière. Comme les Hospitaliers, l'ordre du Temple abrité dans la mosquée Al Aqsa, sur l'esplanade même du Temple, était placé directement sous la protection du pape. La règle des deux ordres s'inspire pour l'essentiel de celle des Augustins et Saint-Bernard influencera probablement celle du Temple.

Les deux ordres sont assez proches (vers 1140, les Hospitaliers prendront aussi l'habit militaire) et ont besoin d'importants revenus pour entretenir leurs énormes châteaux de Terre Sainte et les ravitailler en hommes, chevaux, armes... Dans un élan de générosité, partout, en Europe, des dons de toute nature (rentes, revenus de toutes sortes, terres, argent...) vont permettre aux deux ordres religieux de créer des commanderies. La commanderie, essentiellement rurale, avec ses annexes appelées membres, est rattachée administrativement à un grand prieuré. C'est essentiellement le travail de la terre et l'élevage, ainsi que pour les villes une activité commerciale, qui va générer les revenus qui permettront aux Templiers et Hospitaliers de Terre Sainte de remplir leurs missions de protection, d'assistance et de soins.

La Couvertoirade, église et cimetière. Crédit : CAVIGLIA Denis / HEMISMalgré leur dévouement et leurs sacrifices, la terre Sainte sera perdue en 1291. Les Templiers de France, arrêtés sur l'ordre du roi Philippe le Bel en 1307 sont accusés d'hérésie, d'idolâtrie et de sodomie. Ils seront jugés au cours d'un procès inique et l'ordre sera aboli par le pape Clément VII en 1312.L'essentiel de leurs biens va revenir aux Hospitaliers installés dans l'île de Rhodes, tout près des infidèles, depuis 1306.

L'ordre de Saint-Jean de Jérusalem désormais insulaire et souverain va combattre sur mer les Musulmans et les Turcs. Après un premier grand siège infructueux, en 1480, la cité de Rhodes est prise, en 1522, par Soliman.

Les chevaliers de Rhodes vont s'installer, en 1530, sur une autre île, celle de Malte que leur donne l'empereur d'Espagne Charles Quint. La puissance maritime de l'ordre, qui s'appellera désormais ordre de Malte, va encore plus s'affirmer et Malte formera dans son école l'élite des marins de l'Europe. La vocation Hospitalière des origines perdure jusqu'à la disparition de l'ordre de Malte à la fin du XVIIIème siècle. L'hôpital de Malte était le plus vaste et le mieux organisé de l'époque. Par contre, la rigueur de la règle va être progressivement abandonnée et l'ordre connaîtra jusqu'à sa disparition une lente désagrégation morale. 

C'est le général Bonaparte, lors de la campagne d'Egypte en 1798, qui s'emparera de l'île pour des raisons politiques et financières. Ainsi s'achèvera l'histoire de cet ordre militaire et religueux formé à l'époque des croisades.

Dans le courant du XIXème siècle, un nouvel ordre de Malte, à vocation uniquement caritative a été créé. Il existe toujours et poursuit sa mission hospitalière de par le monde.

Plus qu'une simple randonnée, le GR® 71C vous permet ainsi de plonger dans l'histoire des croisades. 

Carte GR

 GR®  Suggestions  Parcours décrits  Hébergements

Infos pratiques

Longueur 

83 kilomètres à parcourir en 4 jours, suivant une boucle au départ de La Couvertoirade (Aveyron)

Période conseillée 

Le printemps (avril, mai, juin) et l'automne (septembre, octobre) sont les périodes les plus févorables pour randonner sur le plateau u larzac. En particulier durant les mois de mai et juin, les jours sont longs et la floraison est intense notamment sur le plateau du Guilhaumard. Septembre et octobre sont agréables, les journées sont plus douces mais plus courtes ; toutefois, en automne, les bois offrent des couleurs chatoyantes et contrastées.

S'y rendre et s'y déplacer 

Le sentier GR® 71C est accessible à partir de nombreuses gares en train, en car et en avion. Renseignements sur les sites des offices de tourisme et sur : 

Département traversé

  • 12 - Aveyron

Adresses utiles 

Bonnes adresses

Aller plus loin

Le Magazine de la FFRandonnée "Passion Rando" n°39 évoque dans ses colonnes l'histoire de ce sentier dans un reportage passionnant et immersif. Si ce sentier et son histoire vous intéressent, n'hésitez pas à compléter vos connaissances en vous fournissant ce magazine dans notre boutique en ligne.

Couverture du Magazine Passion Rando n°39   Histoire - Au temps des Templiers