Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 3

Secrets de rando : retour sur la création du GR® 3

Le GR® 3 est le premier sentier de Grande Randonnée officiel balisé en France. Traversant 4 régions et 12 départements, il suit les méandres de la Loire entre le Mont Gerbier-de-Jonc et la Baule sur plus de 1 300 kilomètres. Retour sur la création de cet itinéraire historique.

Naissance d'une complicité entre les hommes et les chemins

France, Loiret (45), Orléans, la Loire, la cathédrale Sainte-Croix et le clocher de l'église Saint Donatien. Crédit : LENAIN Hervé / HEMISIl était une fois Jean Loiseau, archiviste à la Banque de France né en 1896 et passionné de nature et de marche. Un homme tellement transporté par cette activité qu'il alla jusqu'à créer un groupe de marcheurs portant le nom de "compagnons voyageurs". Avec ces derniers il s'en allait sillonner, des dizaines d'années durant, les chemins de France et d'Europe. A cette époque, le mot "randonneur" n'existait toujours pas, on parlait plutôt d'excursionnistes, de touristes pédestres ou encore de promeneurs. Bref, c'était un temps bien lointain.

Quelques lustres passèrent et nous voilà atterris en 1936, année de l'élection de Léon Blum au poste de président du Conseil. A peine installés, Blum et le Front Populaire se lancèrent sans plus tarder dans un grand programme d'innovations sociales majeures : alors que les premiers congés payés ont été institués en France en 1853 sous l'égide de l'Empereur Napoléon III, le gouvernement décida d'élargir sa mise en place au bénéfice de tous les salariés en plus des fonctionnaires. Une loi votée à l'unanimité par les députés le 11 juin 1936, promulguée 9 jours plus tard et synonyme de révolution dans les droits sociaux. La pratique des loisirs en France se verra en effet totalement bouleversée et donnera une idée à Jean Loiseau : faire partager à d'autres le plaisir de découvrir les espaces naturels à pied. Avec le soutien du Camping Club de France, il ébauche alors son projet de créer en France des "grandes routes du marcheur" qui deviendront plus tard les sentiers GR® que l'on connaît aujourd'hui.

Préparez votre itinéraire avec GR @ccess - abonnez-vous

Reconquérir un territoire laissé pour compte

Les bords de Loire à OrléansParallèlement à cela, Roger Gauthier, naturaliste et historien de l'Orléanais envisage la création d'un sentier bordant la Loire. Il y fait une première allusion dans un article de la presse locale publié le 28 septembre 1937 dans lequel il explique vouloir chercher un moyen de "mieux pénétrer la nature pour s'y balader". Les chemins des mariniers longeant les bords de Loire tombant en ruine faute d'entretien, l'occasion de reconquérir ces territoires doit être saisie ! Le Syndicat d'Initiative d'Orléans lui donne son appui.

Hélas, la Seconde Guerre Mondiale vient rapidement perturber les plans de Loiseau et Gauthier... Mais une fois le conflit achevé, les idées d'avant-guerre refont surface. Jean Loiseau présente alors son projet au "Touring club de France". L'année suivante, le Comité National des Sentiers de Grande Randonnée, ancêtre de la FFRandonnée, voit le jour. Le plan du réseau national, le balisage et le recrutement de bénévoles suivront cette création.

Dès lors, plusieurs itinéraires sont en chantier, mais grâce à la détermination des volontaires, c'est l'itinéraire reliant Orléans à Beaugency qui est le premier praticable. Ce tronçon de GR® long de 28 kilomètres est inauguré quelques temps plus tard, le 31 août 1947 sur le quai de la Madeleine, à Orléans. Et comme l'avait souhaité Roger Gauthier, il suit le chemin des mariniers. À peine le ruban coupé devant les photographes, les journalistes mesurent l'enjeu du baptême : "La petite cérémonie d'Orléans ne prend de valeur que si on la situe dans une perspective nationale. Ce qui importe (...), ce n'est pas qu'un sentier jalonné unisse Orléans à Beaugency, c'est que les études théoriques de quelques hommes et de quelques associations se soient enfin concrétisées. Du stade du papier et des palabres, nous sommes enfin passés au stade du pinceau et de la pioche", peut-on lire sous la plume de Jean Hureau dans les gazettes locales.

Quelques années plus tard, le GR® 3 suivra l'ensemble du cours de la Loire, tout en connaissant de ci de là, quelques soubresauts venant parfois perturber son chemin d'origine. Aujourd'hui, la Loire et ses châteaux appartiennent au Patrimoine mondial de l'UNESCO. A l'époque, il fallait une sacré ambition pour penser qu'un jour, quelque 280 kilomètres de la Loire (distance entre Sully-sur-Loire et Chalonnes-sur-Loire) rejoindraient le "club" très fermé des 700 sites environ, classés pour la totalité de la planète Terre. C'est ce que le GR® 3 vous propose notamment de découvrir.

Publié le 24/04/2018