Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 65 d'Aire-sur-l'Adour à Navarrenx

Au cœur du Béarn

Au départ d'Aire-sur-l'Adour, rejoignez Navarrenx. Ce petit village du Béarn saura vous séduire par ses terres arrosées par le gave d'Oloron, et ses affluents, le Saleys, le Laus, l'Arroder et le Lucq. Navarrenx est labellisé "plus beaux villages de France".

Difficulté
0 1 2 3

5 jours

95,00 km

Départ
Aire-sur-l’Adour

Arrivée
Navarrenx

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits  Hébergements
GR® 65

GR® 65 d'Aire-sur-l'Adour à Navarrenx

5 jours

95,00 km

DépartAire-sur-l’Adour

ArrivéeNavarrenx

JOUR 1 D' Aire-sur-l’Adour à Miramont-Sensacq 18 km 4 h 30

1
Aire-sur-l'Adour est une très ancienne cité, la Vicus Julii des Romains, nom donné par César, devenu ensuite le fameux Atura. Résidence d'Alaric II, roi des Wisigoths au ve siècle.
Ex-évêché, cathédrale du xiie siècle remaniée plusieurs fois. Église gothique du Mas, sur l'emplacement de l'abbaye bénédictine de Sainte-Quitterie. Remarquable porche sculpté qui fut détérioré par Montgomery en 1569. Vaste crypte romane où apparaissent quelques dalles d'un ancien temple du dieu Mars.
Sainte-Quitterie : selon la tradition, c'est à quelques centaines de mètres de l'enceinte romaine d'Aire, au flanc d'une colline, que sainte Quitterie aurait été martyrisée. C'était une princesse gothe dont le rayonnement s'est étendu aussi bien en Espagne qu'au Portugal. Comme saint Denis, la princesse martyre a ramassé sa tête que le bourreau venait de trancher. Le sarcophage en marbre blanc dans la crypte de la basilique a contenu ses reliques.
À 200 m de la place Atura, dans la rue Carnot, on peut visiter sur la gauche, à 40 m, la cathédrale d’Aire-sur l’Adour.
Emprunter la rue Carnot jusqu’à l’intersection de la rue Labeyrie, tourner à droite (la mairie est à 100 m à gauche), prendre tout droit l’avenue des Pyrénées, puis tourner à gauche la rue Félix-Despaniet.
En voir +

JOUR 2 De Miramont-Sensacq à Arzacq-Arraziguet 15 km 3 h 55

6
Traverser le village de Miramont-Sensacq et descendre par la D 314 vers le sud. Au lieu-dit Jambouéde-la-Lande, monter à Galette à droite, puis redescendre par les collines jusqu’à l’église de Sensacq.
En voir +

JOUR 3 D' Arzacq-Arraziguet à Pomps 21 km 5 h 15

11
L’église paroissiale Saint-Pierre d’Arzacq-Arraziguet abrite une Vierge en bois datée de 1638 et un vitrail saint Jacques. Le village a pour origine une bastide fondée par les Anglais au xiiie ou xive siècle ; l’ancienne église ne s’élevait pas à l’emplacement de l’édifice actuel, mais au milieu du cimetière. Il existait aussi une chapelle dédiée à saint André, à proximité de la nouvelle route d’Orthez, ainsi qu’un établissement de Templiers. Voir la tour du Peich, ou tour de Louis XIII. Il faut noter qu’au temps de ce roi, Arzacq n’était pas en Béarn, mais en France. Aussi y passa-t-il sa dernière nuit avant de venir imposer ses volontés au parlement de Pau, huguenot et récalcitrant. Les noms Luy-de-Béarn et Luy-de-France, qui désignent deux petites rivières frontalières, en témoignent.
Continuer du côté gauche de la place de la République et, au niveau d’une fontaine, emprunter la rue à gauche (Chemin de Larrouzé), et descendre jusqu’au lac. Tourner à droite et, juste avant la route, passer sur la digue, poursuivre à gauche le long du lac et virer à droite pour monter dans le bois (sud-ouest). À la route, tourner à droite. Après les fermes Labalette et Cabirou, descendre vers le Luyde-France. Passer deux ponts et atteindre le village de Louvigny.

Descriptif

JOUR 1 D' Aire-sur-l’Adour à Miramont-Sensacq 18 km 4 h 30

1
Aire-sur-l'Adour est une très ancienne cité, la Vicus Julii des Romains, nom donné par César, devenu ensuite le fameux Atura. Résidence d'Alaric II, roi des Wisigoths au ve siècle.
Ex-évêché, cathédrale du xiie siècle remaniée plusieurs fois. Église gothique du Mas, sur l'emplacement de l'abbaye bénédictine de Sainte-Quitterie. Remarquable porche sculpté qui fut détérioré par Montgomery en 1569. Vaste crypte romane où apparaissent quelques dalles d'un ancien temple du dieu Mars.
Sainte-Quitterie : selon la tradition, c'est à quelques centaines de mètres de l'enceinte romaine d'Aire, au flanc d'une colline, que sainte Quitterie aurait été martyrisée. C'était une princesse gothe dont le rayonnement s'est étendu aussi bien en Espagne qu'au Portugal. Comme saint Denis, la princesse martyre a ramassé sa tête que le bourreau venait de trancher. Le sarcophage en marbre blanc dans la crypte de la basilique a contenu ses reliques.
À 200 m de la place Atura, dans la rue Carnot, on peut visiter sur la gauche, à 40 m, la cathédrale d’Aire-sur l’Adour.
Emprunter la rue Carnot jusqu’à l’intersection de la rue Labeyrie, tourner à droite (la mairie est à 100 m à gauche), prendre tout droit l’avenue des Pyrénées, puis tourner à gauche la rue Félix-Despaniet.
En voir +

JOUR 2 De Miramont-Sensacq à Arzacq-Arraziguet 15 km 3 h 55

6
Traverser le village de Miramont-Sensacq et descendre par la D 314 vers le sud. Au lieu-dit Jambouéde-la-Lande, monter à Galette à droite, puis redescendre par les collines jusqu’à l’église de Sensacq.
En voir +

JOUR 3 D' Arzacq-Arraziguet à Pomps 21 km 5 h 15

11
L’église paroissiale Saint-Pierre d’Arzacq-Arraziguet abrite une Vierge en bois datée de 1638 et un vitrail saint Jacques. Le village a pour origine une bastide fondée par les Anglais au xiiie ou xive siècle ; l’ancienne église ne s’élevait pas à l’emplacement de l’édifice actuel, mais au milieu du cimetière. Il existait aussi une chapelle dédiée à saint André, à proximité de la nouvelle route d’Orthez, ainsi qu’un établissement de Templiers. Voir la tour du Peich, ou tour de Louis XIII. Il faut noter qu’au temps de ce roi, Arzacq n’était pas en Béarn, mais en France. Aussi y passa-t-il sa dernière nuit avant de venir imposer ses volontés au parlement de Pau, huguenot et récalcitrant. Les noms Luy-de-Béarn et Luy-de-France, qui désignent deux petites rivières frontalières, en témoignent.
Continuer du côté gauche de la place de la République et, au niveau d’une fontaine, emprunter la rue à gauche (Chemin de Larrouzé), et descendre jusqu’au lac. Tourner à droite et, juste avant la route, passer sur la digue, poursuivre à gauche le long du lac et virer à droite pour monter dans le bois (sud-ouest). À la route, tourner à droite. Après les fermes Labalette et Cabirou, descendre vers le Luyde-France. Passer deux ponts et atteindre le village de Louvigny.

Bonnes adresses

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis