Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 65, le chemin du Puy : l’appel de Compostelle

Avec plus de 5500 kilomètres de sentiers balisés, le GR® 65 offre quatre principales voies vers Compostelle aux randonneurs, toutes inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998 grâce au travail de la FFRandonnée.

GR® 65

Descriptif

Le Puy-en-Velay. Crédit : oscity / Fotolia.com

La via Podiensis, voie principale du GR® 65 

La via Podiensis, la "Route du Puy" est la plus célèbre et la plus populaire, car au plus près de la réalité historique. Elle débute à Genève au milieu d’un paysage vallonné de bocages. Le Rhône présente ensuite ses coteaux tapissés de vignobles.

Après les collines verdoyantes du bas Dauphiné, le marcheur sur le chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle atteint les contreforts du massif du Pilat. L'arrivée sur Le Puy-en-Velay donne un avant-goût du but final galicien : ici aussi l'une des dernières étapes s'appelle "Montjoie".

 Préparez votre itinéraire avec GR @ccess - abonnez-vous


Tarn-et-Garonne, Moissac, le pont-canal traversant le Tarn. Crédit : Gardel Bertrand / hemis.fr

Le GR® 65 traverse ensuite le Velay, la Margeride et l'Aubrac. Le Velay présente une ligne de crêtes volcaniques. La Margeride, offre le visage d'une lande mystérieuse. L'Aubrac, ses prairies, ses petits lacs et ruisseaux, sa vie pastorale, finiront de capter l'enthousiasme des randonneurs.

Entre Figeac et Moissac, ils traverseront le haut Quercy et ses causses, où quelques maigres chênes verts le disputent à la rocaille et aux champs de lavande. A partir de Lalbenque, les pentes se couvrent de vignes et de vergers, ou vers l'Agenais, de champs de céréales. Puis viennent les Pyrénées-Atlantiques et Roncevaux.

Pour prolonger l'aventure, découvrez notre reportage sur le GR® 65, entre Aubrac et Vallée du Lot


Aveyron, Conques, labellisé Les Plus Beaux Villages de France, église abbatiale Sainte-Foy du XI et XIIe siècle, classé Patrimoine Mondial de l'UNESCO, chef-d'oeuvre de l'art roman. Crédit : Barrere Jean-Marc / hemis.fr

Les via Lemovicensis, Turonensis et la voie d'Arles : trois itinéraires alternatifs

La via Lemovicensis, ou "voie de Vézelay" a été ouverte en 2003, au départ de Namur. Ce tronçon traverse la forêt des Ardennes, puis atteint le Berry, le Limousin, le Périgord, avant de rejoindre la via Podiensis à Montréal-du-Gers.

La via Turonensis part de Hélécine, en Belgique. Empruntée par les pèlerins au départ de Paris ou du nord de l’Europe, elle chemine dans la capitale française puis jusqu'à Chartres et Tours. La voie d’Arles se dirige vers Saint-Jacques en passant par Montpellier, Saint-Guilhem-le-Désert et Toulouse.


Découvrir le GR® 65 avec GR @ccess

Un peu d'histoire

 

Quel pèlerin ou quel randonneur n’a pas rêvé de partir sur les chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle pour participer à cette grande aventure humaine, vieille de plus de 1000 ans ?

En l’an 813, la découverte, à Compostelle, du tombeau de Jacques le Majeur, déclenche un élan sans pareil en faveur de ces itinéraires, bouleversant en profondeur le Moyen Âge, mettant en relation les populations européennes, accélérant les échanges.

Au XIIe siècle, le moine poitevin Aimery Picaud écrit un ouvrage, le "Codex Calixtinus", qui met en connexion les "routes" de Toulouse, du Puy, de Vézelay, de Tours, par-delà les Pyrénées et via la Galice.

Le premier chemin à voir le jour est celui du Puy, en 1972 à la demande du CNSGR, la future FFRandonnée. Baptisé GR® 65, il relie les lieux où subsistent des traces du culte consacré à Saint Jacques. D'autres voies sont tracées à l'échelle européenne, suite à la reconnaissance, en 1987, par le Conseil de l'Europe, des chemins jacquaires comme premier itinéraire culturel européen. La route vers la consécration se poursuit avec le classement au patrimoine mondial de l'Unesco du "Camino francès" côté espagnol en 1993, puis de sept tronçons et de soixante et onze monuments côté français en 1998.

Carte GR

 GR®  Suggestions  Parcours décrits  Hébergements

Infos pratiques

Longueur

1100 km sur la partie française – environ 50 étapes de Genève à Saint-Jean-Pied-de-Port.
 

Période conseillée : début avril à fin-octobre

Les départements traversés

  • Suisse
  • 74 - Haute-Savoie
  • 73 - Savoie
  • 38 - Isère
  • 42 - Loire
  • 43 - Haute-Loire
  • 48 - Lozère
  • 12 - Aveyron
  • 46 - Lot
  • 82 - Tarn-et-Garonne
  • 47 - Lot-et-Garonne
  • 32 - Gers
  • 40 - Landes
  • 64 - Pyrénées-Atlantiques
     

Adresses utiles

Bonnes adresses