Facilitez-vous la rando avec RandoPass et GR @ccess ! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 21, De Dieppe à Étretat

Randonnée sur une partie de la Côte d'Albâtre

Au départ de Dieppe, il faut compter six jours de randonnée pour rejoindre Étretat via le sentier du GR® 21 - Littoral de la Normandie. En le parcourant, le randonneur remplit ses poumons d'air marin au sommet des falaises blanches de craie ou ocrées d'argile tapissées de vertes prairies encloses et souvent pentues en valleuse. Un itinéraire qui dévoile les nombreux trésors naturels et culturels de la Côte d'Albâtre, léchée par les vagues de la mer toujours en vue.

Difficulté
0 1 2 3

6 jours

110,40 km

Départ
Dieppe

Arrivée
Étretat

Soyez le 1er à noter
 Itinéraires  Parcours
GR® 21

GR® 21, De Dieppe à Étretat

6 jours

110,40 km

DépartDieppe

ArrivéeÉtretat

JOUR 1 De Dieppe à Vasterival 18,8 km 5 h 25

1
La ville a été bâtie sur un cordon de galets (poulier) barrant l’estuaire de l’Arques. Port de pêche aux harengs au xie siècle, la cité connut un essor rapide au xvie siècle sous l’impulsion de l’armateur Jehan Ango. Aujourd’hui premier port de pêche français pour la coquille Saint-Jacques. Le terminal ferry assure la liaison avec Newhaven.
Suivre les quais Henri-IV puis du Hâble. Place du Hâble, tourner à gauche, passer sous le porche à droite et emprunter la rue des Cordiers. Continuer rue de l’Asile-Thomas et contourner la Cité de la Mer musée aquarium par la rue Bouzard à droite. Traverser le boulevard de Verdun et longer à gauche le front de mer Dieppe connut un essor avec l’ouverture en 1848 de la ligne de chemin de fer.
En voir +

JOUR 2 De Vasterival à Veules-les-Roses 19,7 km 5 h 10

11
Prendre à droite la route de Vasterival. Au rond-point, emprunter le deuxième chemin, puis la route à droite. Après les virages, la quitter, franchir la passerelle et suivre le chemin en sous-bois parallèle à la route. À l’angle de la parcelle, le suivre à gauche sur 50 m, traverser la D 75a puis le parking et atteindre le phare d’Ailly.
Le premier phare mis en service en 1775, à 156 m de la mer, menacé d’éboulement par le recul des falaises, fut remplacé en 1899 puis détruit par les Allemands en août 1944 ; le foyer du nouveau phare, mis en service en 1958, à 20 m du sol et 95 m au-dessus du niveau de la mer, porte à 80 km par temps clair.
En voir +

JOUR 3 De Veules-les-Roses à Saint-Valéry-en-Caux 12 km 3 h 10

21
Veules-les-Roses, classée parmi les « plus beaux villages de France » est baigné par la Veules, le plus petit fleuve de France (1 195 m). Les activités liées à l’eau contribuèrent, durant de nombreuses années, à la prospérité du village (lavage de la laine, moulins à blé, broyage du lin et cressonnières). Actuellement, Veules-les-Roses est renommée pour la qualité de ses huîtres et la culture du cresson.
Moulins, abreuvoir, pucheux (endroits où les habitants venaient chercher l’eau).
Continuer en face par la cavée du Renard puis la cavée d’Iclon à droite. De l’autre côté de la route, utiliser la rue Geneviève-Billard puis à droite le passage des Peintres-Russes. Traverser la D 142, poursuivre par le chemin des Champs-Élysées le long de la Veules, puis les rues Jules-Truffier et Auguste-Vacquerie. Arriver au square Saint-Nicolas ruines de l’église, croix hosannière.

Descriptif

JOUR 1 De Dieppe à Vasterival 18,8 km 5 h 25

1
La ville a été bâtie sur un cordon de galets (poulier) barrant l’estuaire de l’Arques. Port de pêche aux harengs au xie siècle, la cité connut un essor rapide au xvie siècle sous l’impulsion de l’armateur Jehan Ango. Aujourd’hui premier port de pêche français pour la coquille Saint-Jacques. Le terminal ferry assure la liaison avec Newhaven.
Suivre les quais Henri-IV puis du Hâble. Place du Hâble, tourner à gauche, passer sous le porche à droite et emprunter la rue des Cordiers. Continuer rue de l’Asile-Thomas et contourner la Cité de la Mer musée aquarium par la rue Bouzard à droite. Traverser le boulevard de Verdun et longer à gauche le front de mer Dieppe connut un essor avec l’ouverture en 1848 de la ligne de chemin de fer.
En voir +

JOUR 2 De Vasterival à Veules-les-Roses 19,7 km 5 h 10

11
Prendre à droite la route de Vasterival. Au rond-point, emprunter le deuxième chemin, puis la route à droite. Après les virages, la quitter, franchir la passerelle et suivre le chemin en sous-bois parallèle à la route. À l’angle de la parcelle, le suivre à gauche sur 50 m, traverser la D 75a puis le parking et atteindre le phare d’Ailly.
Le premier phare mis en service en 1775, à 156 m de la mer, menacé d’éboulement par le recul des falaises, fut remplacé en 1899 puis détruit par les Allemands en août 1944 ; le foyer du nouveau phare, mis en service en 1958, à 20 m du sol et 95 m au-dessus du niveau de la mer, porte à 80 km par temps clair.
En voir +

JOUR 3 De Veules-les-Roses à Saint-Valéry-en-Caux 12 km 3 h 10

21
Veules-les-Roses, classée parmi les « plus beaux villages de France » est baigné par la Veules, le plus petit fleuve de France (1 195 m). Les activités liées à l’eau contribuèrent, durant de nombreuses années, à la prospérité du village (lavage de la laine, moulins à blé, broyage du lin et cressonnières). Actuellement, Veules-les-Roses est renommée pour la qualité de ses huîtres et la culture du cresson.
Moulins, abreuvoir, pucheux (endroits où les habitants venaient chercher l’eau).
Continuer en face par la cavée du Renard puis la cavée d’Iclon à droite. De l’autre côté de la route, utiliser la rue Geneviève-Billard puis à droite le passage des Peintres-Russes. Traverser la D 142, poursuivre par le chemin des Champs-Élysées le long de la Veules, puis les rues Jules-Truffier et Auguste-Vacquerie. Arriver au square Saint-Nicolas ruines de l’église, croix hosannière.

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis