Découvrez le RandoPass® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 10 de Cauterets à Luz-Saint-Sauveur

Accès au cirque de Gavarnie

Au cœur du parc national des Pyrénées, réalisez une randonnée sportive de 4 jours entre Cauterets et Luz-Saint-Sauveur, capitale historique du Pays Toy.

Difficulté
0 1 2 3

4 jours

Départ
Cauterets

Arrivée
Luz-Saint-Sauveur

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits  Hébergements
GR® 10

GR® 10 de Cauterets à Luz-Saint-Sauveur

4 jours

 

DépartCauterets

ArrivéeLuz-Saint-Sauveur

JOUR 1 De Cauterets au refuge des Oulètes de Gaube 5 h 40

1
Du centre de Cauterets, rejoindre les thermes de César et emprunter le sentier qui démarre derrière. Il s’élève en lacets à travers bois jusqu’aux anciens thermes de Pauze. Suivre à droite le Chemin des Pères. Descendre à droite pour franchir le gave de Lutour cascade de Lutour. Couper la route, franchir le gave du Marcadau sur le pont de Benques et atteindre la Raillère (1 044 m).
En voir +

JOUR 2 Du refuge des Oulètes de Gaube au refuge de Baysselance 3 h 40

6
Vue sur la face nord du Vignemale (3 298 m) présentant une paroi presque verticale de 1 000 m de dénivelée.
En sortant du refuge des Oulètes de Gaube, prendre à gauche le sentier pierreux qui monte en traversée au-dessus du plateau des Oulètes du Vignemale (sud-est) et atteint par de nombreux lacets l’embranchement du col de l’Arraillé (2 435 m).
En voir +

JOUR 3 Du refuge de Baysselance au gîte de Saugué 6 h 50

9
Le refuge de Baysselance est le plus haut refuge des Pyrénées. C’est le point de départ classique pour l’ascension du Vignemale (3 298 m) par le glacier d’Ossoue (cordes, piolet, crampons).
Aire de bivouac réglementée.
Descendre par un bon sentier (sud-est). Il contourne l’arête du Petit Vignemale et se dirige vers le sud-ouest, puis l’est, par un lacet à gauche, en laissant à droite le sentier du glacier d’Ossoue et du Vignemale. Continuer en lacets et passer devant les Grottes Bellevue (2 420 m).

Descriptif

JOUR 1 De Cauterets au refuge des Oulètes de Gaube 5 h 40

1
Du centre de Cauterets, rejoindre les thermes de César et emprunter le sentier qui démarre derrière. Il s’élève en lacets à travers bois jusqu’aux anciens thermes de Pauze. Suivre à droite le Chemin des Pères. Descendre à droite pour franchir le gave de Lutour cascade de Lutour. Couper la route, franchir le gave du Marcadau sur le pont de Benques et atteindre la Raillère (1 044 m).
En voir +

JOUR 2 Du refuge des Oulètes de Gaube au refuge de Baysselance 3 h 40

6
Vue sur la face nord du Vignemale (3 298 m) présentant une paroi presque verticale de 1 000 m de dénivelée.
En sortant du refuge des Oulètes de Gaube, prendre à gauche le sentier pierreux qui monte en traversée au-dessus du plateau des Oulètes du Vignemale (sud-est) et atteint par de nombreux lacets l’embranchement du col de l’Arraillé (2 435 m).
En voir +

JOUR 3 Du refuge de Baysselance au gîte de Saugué 6 h 50

9
Le refuge de Baysselance est le plus haut refuge des Pyrénées. C’est le point de départ classique pour l’ascension du Vignemale (3 298 m) par le glacier d’Ossoue (cordes, piolet, crampons).
Aire de bivouac réglementée.
Descendre par un bon sentier (sud-est). Il contourne l’arête du Petit Vignemale et se dirige vers le sud-ouest, puis l’est, par un lacet à gauche, en laissant à droite le sentier du glacier d’Ossoue et du Vignemale. Continuer en lacets et passer devant les Grottes Bellevue (2 420 m).

Bonnes adresses

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis