Découvrez le RandoPass® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 10 de Luz-Saint-Sauveur à Bagnères-de-Luchon

Lacs de montagne et vues grandioses

Découvrez les merveilles pyrénéennes dans cette randonnée itinérante de 8 jours sur le GR® 10 entre Luz-Saint-Sauveur et Bagnères-de-Luchon.

Difficulté
0 1 2 3

8 jours

Départ
Luz-Saint-Sauveur

Arrivée
Bagnères-de-Luchon

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits  Hébergements
GR® 10

GR® 10 de Luz-Saint-Sauveur à Bagnères-de-Luchon

8 jours

 

DépartLuz-Saint-Sauveur

ArrivéeBagnères-de-Luchon

JOUR 1 De Luz-Saint-Sauveur à Barèges 3 h 30

1
Centre économique de la vallée, Luz-Saint-Sauveur est le chef-lieu du canton le plus montagnard et certainement le plus enclavé du département des Hautes-Pyrénées. Protégée par le château Sainte-Marie construit par les comtes de Bigorre au xiie siècle, la ville s’est développée au carrefour des vallées de Barèges et de Gavarnie.
À visiter : la maison du Parc national et de la Vallée consacrée à l’environnement et à l’ethnologie (expositions) et la belle église Saint-André surnommée, à tort, église des Templiers, qui fut construite par les Hospitaliers au xiie siècle puis fortifiée au xive siècle pour contrer les menaces espagnoles.
Franchir le pont et poursuivre tout droit jusqu’à l’église des Templiers. La contourner par la droite et descendre par la rue en face. À la placette, aller à droite puis à nouveau à droite et déboucher sur la route (D 918). La suivre à gauche et au carrefour à 50 m à droite, office de tourisme, continuer tout droit. Franchir le Bastan et atteindre un embranchement.
En voir +

JOUR 2 De Barèges à la bifurcation pour le chalet-refuge d’Orédon 7 h 25

7
Située sur la route du Tourmalet, dans la vallée encaissée du Bastan, Barèges est la plus haute station thermale de France. Si les premiers curistes étaient au xve siècle des soldats, les séjours de personnalités telles que Madame de Montespan au xviie siècle, la construction d’un hôpital militaire en 1744 et le séjour du célèbre pyrénéiste Ramond de Carbonnières assurèrent la renommée de la station.
Thermes de Barèges : espace thermoludique (sauna, jacuzzi, hammam…).
Remonter la rue principale sur 300 m (est).
Jonction avec le GR® 10F.
Franchir le Bastan sur un pont à gauche, puis aller à droite devant une résidence. Rejoindre une petite route en contre-haut et la suivre à gauche en montant ; elle se prolonge en sentier. Rejoindre plus haut un chemin carrossable : le suivre à droite. Après avoir traversé un quartier de granges remarquez l’architecture des granges adaptée aux avalanches, descendre à droite et franchir le torrent. Emprunter la route à gauche jusqu’au parking de la station de ski (Tournaboup).
Jonction avec le GR® 10C.
En voir +

JOUR 3 De la bifurcation pour le chalet-refuge d’Orédon à la bifurcation du Bastan 3 h 55

13
De la bifurcation, continuer à longer la rive du lac, passer à gué le déversoir naturel et, après une maison, atteindre le pont du déversoir EDF. Le sentier continue entre la rive et la route et parvient à une bifurcation (2 203 m). Le GR® continue dans la même direction (est) sur des pelouses moutonnées. Dans la forêt des Passades d’Aumar, la sente se précise, descend à la fontaine de l’Ermite (source, 2 130 m) où s’amorce la montée au col d’Estoudou (2 260 m).

Descriptif

JOUR 1 De Luz-Saint-Sauveur à Barèges 3 h 30

1
Centre économique de la vallée, Luz-Saint-Sauveur est le chef-lieu du canton le plus montagnard et certainement le plus enclavé du département des Hautes-Pyrénées. Protégée par le château Sainte-Marie construit par les comtes de Bigorre au xiie siècle, la ville s’est développée au carrefour des vallées de Barèges et de Gavarnie.
À visiter : la maison du Parc national et de la Vallée consacrée à l’environnement et à l’ethnologie (expositions) et la belle église Saint-André surnommée, à tort, église des Templiers, qui fut construite par les Hospitaliers au xiie siècle puis fortifiée au xive siècle pour contrer les menaces espagnoles.
Franchir le pont et poursuivre tout droit jusqu’à l’église des Templiers. La contourner par la droite et descendre par la rue en face. À la placette, aller à droite puis à nouveau à droite et déboucher sur la route (D 918). La suivre à gauche et au carrefour à 50 m à droite, office de tourisme, continuer tout droit. Franchir le Bastan et atteindre un embranchement.
En voir +

JOUR 2 De Barèges à la bifurcation pour le chalet-refuge d’Orédon 7 h 25

7
Située sur la route du Tourmalet, dans la vallée encaissée du Bastan, Barèges est la plus haute station thermale de France. Si les premiers curistes étaient au xve siècle des soldats, les séjours de personnalités telles que Madame de Montespan au xviie siècle, la construction d’un hôpital militaire en 1744 et le séjour du célèbre pyrénéiste Ramond de Carbonnières assurèrent la renommée de la station.
Thermes de Barèges : espace thermoludique (sauna, jacuzzi, hammam…).
Remonter la rue principale sur 300 m (est).
Jonction avec le GR® 10F.
Franchir le Bastan sur un pont à gauche, puis aller à droite devant une résidence. Rejoindre une petite route en contre-haut et la suivre à gauche en montant ; elle se prolonge en sentier. Rejoindre plus haut un chemin carrossable : le suivre à droite. Après avoir traversé un quartier de granges remarquez l’architecture des granges adaptée aux avalanches, descendre à droite et franchir le torrent. Emprunter la route à gauche jusqu’au parking de la station de ski (Tournaboup).
Jonction avec le GR® 10C.
En voir +

JOUR 3 De la bifurcation pour le chalet-refuge d’Orédon à la bifurcation du Bastan 3 h 55

13
De la bifurcation, continuer à longer la rive du lac, passer à gué le déversoir naturel et, après une maison, atteindre le pont du déversoir EDF. Le sentier continue entre la rive et la route et parvient à une bifurcation (2 203 m). Le GR® continue dans la même direction (est) sur des pelouses moutonnées. Dans la forêt des Passades d’Aumar, la sente se précise, descend à la fontaine de l’Ermite (source, 2 130 m) où s’amorce la montée au col d’Estoudou (2 260 m).

Bonnes adresses

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis