Facilitez-vous la rando avec RandoPass et GR @ccess ! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 653, de Vauvert à Montpellier

De la Camargue au Languedoc

Depuis Vauvert au cœur de la camargue gardoise, rejoignez Montpellier et sa camargue héraultaise dans une randonnée inoubliable de trois jours.

Difficulté
0 1 2 3

3 jours

51,80 km

Départ
Vauvert

Arrivée
Montpellier

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits
GR® 653

GR® 653, de Vauvert à Montpellier

3 jours

51,80 km

DépartVauvert

ArrivéeMontpellier

JOUR 1 De Vauvert à Gallargues-le-Montueux 13,8 km 3 h 20

1
Vauvert : capitale de la Camargue gardoise, contraction de « vallée verte », Vauvert est située en limite du vignoble des Costières de Nîmes et possède, sur son territoire, une immense nature sauvage. Sous le nom de « Posquières », elle était au Moyen Âge le siège de l’un des plus notables lieux de pèlerinage de France. Les pèlerins de Saint-Jacques s’y arrêtaient. L’église Notre-Dame était alors reconnue dans tout le royaume de France. Pour divertir ces nombreux pèlerins, on donnait sur le parvis du sanctuaire dédié à Notre Dame de la vallée verte (rasé en 1559), des « diableries », saynètes où apparaissaient des démons. Ces représentations étaient devenues si célèbres que l’on parlait des diables de Vauvert jusque dans les Flandres. Ainsi, l’usage se serait établi en parlant de ce lointain pèlerinage d’évoquer le « diable vauvert » qui, pour le nord de l’Europe était situé au bout du monde. L’expression est restée dans le langage courant pour évoquer quelqu’un ou quelque chose qui arrive de loin. La ville, qui a perdu lors des guerres de religion la plupart de ses monuments, a aujourd’hui le caractère typique des bourgs agricoles du siècle dernier. Le vieux centre a gardé un aspect pittoresque avec ses ruelles étroites.
Traverser la place vers la gauche et passer devant l’église de la « place Gambetta ». Descendre en face par la rue Victor-Hugo, puis longer la place du Marché. Continuer tout droit sur l’avenue Victor-Hugo. Passer devant les arènes, puis tourner à droite sur le boulevard Jean-Jaurès. Passer devant la gare et continuer jusqu’à la rue Moulin-d’Étienne. Tourner à gauche, franchir le passage à niveau et traverser le canal du Bas-Rhône. Ignorer la rue Émile-Alcay à gauche et, à la bifurcation suivante, s’avancer sur le chemin du Moulin-d’Étienne à gauche.
En voir +

JOUR 2 De Gallargues-le-Montueux à Saint-Christol 15,5 km 3 h 55

7
Gallargues-le-Montueux, qui s'appelait Grand-Gallargues jusqu'en 1969, compte plus de 3 000 habitants et est situé à proximité de Montpellier, de Nîmes, de la mer, et de la Camargue qui marque ses traditions, ses jeux taurins. Aux teintures de garance et au tissage lucratif des « indiennes » (carrés Hermès de l’époque) qui a fait la réputation et la fortune des Gallarguois, succède aujourd’hui une ville active qui s’impose comme site majeur d’activités de la région.
Descendre la rue du Portail-Martin, la rue de l’Abrivado, puis la rue F.-Guillerme à gauche. Poursuivre par la rue H.-Aubanel. Traverser la D 12 prudence ! et aller en face, rue Folco-de-Baroncelli, puis à droite, rue des Stades jusqu’aux Amandiers. Longer le camping et filer entre les vignes pour gagner la digue du Vidourle et le moulin de Vendran. Emprunter à droite le chemin goudronné, dépasser Patenbrieu et butter sur l’autoroute. Passer à gauche de la digue sous le pont autoroutier et atteindre le moulin du Liquis par un chemin de terre.
En voir +

JOUR 3 De Saint-Christol à Montpellier 22,5 km 5 h 55

13
Saint-Christol vit depuis longtemps de la vigne. Elle a été développée par les chevaliers de Malte dont le château, édifié en 1262, se trouvait sur l’actuelle place du Christ (le porche est encore visible). Ses vins possèdent une AOP.
Parcourir le village par la rue des Clauzes à droite, les places du Christ et des Chevaliers de Malte à gauche. Aller à gauche rue du Marché, à droite place de la Signade et sortir du village par la rue de l’Église à droite, puis l'avenue des Bruyères. Suivre la D 105 à gauche sur 50 m et s’engager à droite sous l’ancienne voie ferrée. À la fourche, poursuivre à droite jusqu’à la D 105 ; la traverser prudence ! pour prendre une petite route en biais à gauche sur 200 m.

Descriptif

JOUR 1 De Vauvert à Gallargues-le-Montueux 13,8 km 3 h 20

1
Vauvert : capitale de la Camargue gardoise, contraction de « vallée verte », Vauvert est située en limite du vignoble des Costières de Nîmes et possède, sur son territoire, une immense nature sauvage. Sous le nom de « Posquières », elle était au Moyen Âge le siège de l’un des plus notables lieux de pèlerinage de France. Les pèlerins de Saint-Jacques s’y arrêtaient. L’église Notre-Dame était alors reconnue dans tout le royaume de France. Pour divertir ces nombreux pèlerins, on donnait sur le parvis du sanctuaire dédié à Notre Dame de la vallée verte (rasé en 1559), des « diableries », saynètes où apparaissaient des démons. Ces représentations étaient devenues si célèbres que l’on parlait des diables de Vauvert jusque dans les Flandres. Ainsi, l’usage se serait établi en parlant de ce lointain pèlerinage d’évoquer le « diable vauvert » qui, pour le nord de l’Europe était situé au bout du monde. L’expression est restée dans le langage courant pour évoquer quelqu’un ou quelque chose qui arrive de loin. La ville, qui a perdu lors des guerres de religion la plupart de ses monuments, a aujourd’hui le caractère typique des bourgs agricoles du siècle dernier. Le vieux centre a gardé un aspect pittoresque avec ses ruelles étroites.
Traverser la place vers la gauche et passer devant l’église de la « place Gambetta ». Descendre en face par la rue Victor-Hugo, puis longer la place du Marché. Continuer tout droit sur l’avenue Victor-Hugo. Passer devant les arènes, puis tourner à droite sur le boulevard Jean-Jaurès. Passer devant la gare et continuer jusqu’à la rue Moulin-d’Étienne. Tourner à gauche, franchir le passage à niveau et traverser le canal du Bas-Rhône. Ignorer la rue Émile-Alcay à gauche et, à la bifurcation suivante, s’avancer sur le chemin du Moulin-d’Étienne à gauche.
En voir +

JOUR 2 De Gallargues-le-Montueux à Saint-Christol 15,5 km 3 h 55

7
Gallargues-le-Montueux, qui s'appelait Grand-Gallargues jusqu'en 1969, compte plus de 3 000 habitants et est situé à proximité de Montpellier, de Nîmes, de la mer, et de la Camargue qui marque ses traditions, ses jeux taurins. Aux teintures de garance et au tissage lucratif des « indiennes » (carrés Hermès de l’époque) qui a fait la réputation et la fortune des Gallarguois, succède aujourd’hui une ville active qui s’impose comme site majeur d’activités de la région.
Descendre la rue du Portail-Martin, la rue de l’Abrivado, puis la rue F.-Guillerme à gauche. Poursuivre par la rue H.-Aubanel. Traverser la D 12 prudence ! et aller en face, rue Folco-de-Baroncelli, puis à droite, rue des Stades jusqu’aux Amandiers. Longer le camping et filer entre les vignes pour gagner la digue du Vidourle et le moulin de Vendran. Emprunter à droite le chemin goudronné, dépasser Patenbrieu et butter sur l’autoroute. Passer à gauche de la digue sous le pont autoroutier et atteindre le moulin du Liquis par un chemin de terre.
En voir +

JOUR 3 De Saint-Christol à Montpellier 22,5 km 5 h 55

13
Saint-Christol vit depuis longtemps de la vigne. Elle a été développée par les chevaliers de Malte dont le château, édifié en 1262, se trouvait sur l’actuelle place du Christ (le porche est encore visible). Ses vins possèdent une AOP.
Parcourir le village par la rue des Clauzes à droite, les places du Christ et des Chevaliers de Malte à gauche. Aller à gauche rue du Marché, à droite place de la Signade et sortir du village par la rue de l’Église à droite, puis l'avenue des Bruyères. Suivre la D 105 à gauche sur 50 m et s’engager à droite sous l’ancienne voie ferrée. À la fourche, poursuivre à droite jusqu’à la D 105 ; la traverser prudence ! pour prendre une petite route en biais à gauche sur 200 m.

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis