Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 65 de Moissac à Lectoure

La Lomagne

Doté d'un habitat dispersé, la Lomagne présente deux types de construction. Au pied des collines, dans les plaines et les vallées, les habitations traditionnelles sont généralement en terre crue, modelée en briques grossières. Les murs sont crépis, intégrant parfois des rangées de galets de rivière.

Difficulté
0 1 2 3

3 jours

53,30 km

Départ
Moissac

Arrivée
Lectoure

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits  Hébergements
GR® 65

GR® 65 de Moissac à Lectoure

3 jours

53,30 km

DépartMoissac

ArrivéeLectoure

JOUR 1 De Moissac à Auvillar 21 km 5 h 30

1
En partant du parvis de l'abbatiale (face au tympan), prendre tout droit la rue de la République jusqu'à la place des Récollets. Dans le prolongement, suivre la rue des Arts, passer à l'église Saint-Jacques, puis emprunter la rue de l'Inondation de 1930. Tourner à droite pour franchir le pont du canal et rejoindre la voie verte au niveau du moulin. Passer sous le pont Napoléon.
En voir +

JOUR 2 D' Auvillar à Miradoux 17,3 km 4 h 10

11
Ancienne halle circulaire d'Auvillar, maisons xvie et xviiie, église Saint-Pierre, tour de l'Horloge, musée « Viel Auvillar » (faïences anciennes).
De la halle d’Auvillar, suivre la rue de l’Horloge en direction de Bardigues. Arrivé sur le plateau des Peyrères, prendre à gauche la petite route qui se prolonge dans un pré, longer par la droite et arriver sur un chemin pour aboutir ensuite à une route. Passer sous le pont de l’autoroute et continuer sur la D 11 jusqu’à Bardigues.
En voir +

JOUR 3 De Miradoux à Lectoure 15 km 4 h 15

20
Le bourg de Miradoux fortifié fut fondé en 1253 sur un promontoire du nord de la Lomagne. En 1652, pendant La Fronde, le prince de Condé assiégea la forteresse pendant huit jours. Saint Luc et ses troupes, ainsi que les habitants, résistèrent courageusement aux divers assauts. L'année suivante, la peste fit des ravages et tout un quartier du village fut incendié.
Le bourg possède une imposante église du xiiie siècle, de style roman, construite sur l'emplacement du château fort. Son clocher est massif et inachevé. Le portail d'entrée du xvie siècle provient d'une autre église démolie. Sur la façade, on peut voir la reproduction de coquilles Saint-Jacques. Les reliques de saint Orens sont conservées dans une châsse d'argent du xviiie siècle. L'église possède des chapelles romanes à large ouverture, et une nef unique de trois travées. Dans l'une des chapelles, des boulets de canon rappellent l'attaque des soldats de Condé en 1652. L'église est classée monument historique.
Les maisons à colombages construites en pierre du pays ont été restaurées.
Avec le canton de Miradoux et ses neuf villages pittoresques, on pénètre dans la « France profonde » et l'une des régions de la Lomagne gersoise, typiquement rurale. La commune de Miradoux a une agriculture très développée et performante : céréales, ail, melon, oléagineux et élevage de palmipèdes.
À Miradoux, continuer sur la route départementale en direction de Lectoure.

Descriptif

JOUR 1 De Moissac à Auvillar 21 km 5 h 30

1
En partant du parvis de l'abbatiale (face au tympan), prendre tout droit la rue de la République jusqu'à la place des Récollets. Dans le prolongement, suivre la rue des Arts, passer à l'église Saint-Jacques, puis emprunter la rue de l'Inondation de 1930. Tourner à droite pour franchir le pont du canal et rejoindre la voie verte au niveau du moulin. Passer sous le pont Napoléon.
En voir +

JOUR 2 D' Auvillar à Miradoux 17,3 km 4 h 10

11
Ancienne halle circulaire d'Auvillar, maisons xvie et xviiie, église Saint-Pierre, tour de l'Horloge, musée « Viel Auvillar » (faïences anciennes).
De la halle d’Auvillar, suivre la rue de l’Horloge en direction de Bardigues. Arrivé sur le plateau des Peyrères, prendre à gauche la petite route qui se prolonge dans un pré, longer par la droite et arriver sur un chemin pour aboutir ensuite à une route. Passer sous le pont de l’autoroute et continuer sur la D 11 jusqu’à Bardigues.
En voir +

JOUR 3 De Miradoux à Lectoure 15 km 4 h 15

20
Le bourg de Miradoux fortifié fut fondé en 1253 sur un promontoire du nord de la Lomagne. En 1652, pendant La Fronde, le prince de Condé assiégea la forteresse pendant huit jours. Saint Luc et ses troupes, ainsi que les habitants, résistèrent courageusement aux divers assauts. L'année suivante, la peste fit des ravages et tout un quartier du village fut incendié.
Le bourg possède une imposante église du xiiie siècle, de style roman, construite sur l'emplacement du château fort. Son clocher est massif et inachevé. Le portail d'entrée du xvie siècle provient d'une autre église démolie. Sur la façade, on peut voir la reproduction de coquilles Saint-Jacques. Les reliques de saint Orens sont conservées dans une châsse d'argent du xviiie siècle. L'église possède des chapelles romanes à large ouverture, et une nef unique de trois travées. Dans l'une des chapelles, des boulets de canon rappellent l'attaque des soldats de Condé en 1652. L'église est classée monument historique.
Les maisons à colombages construites en pierre du pays ont été restaurées.
Avec le canton de Miradoux et ses neuf villages pittoresques, on pénètre dans la « France profonde » et l'une des régions de la Lomagne gersoise, typiquement rurale. La commune de Miradoux a une agriculture très développée et performante : céréales, ail, melon, oléagineux et élevage de palmipèdes.
À Miradoux, continuer sur la route départementale en direction de Lectoure.

Bonnes adresses

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis