Découvrez le Pass GR® et ses avantages exclusifs! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 65 d'Eauze à Arzacq-Arraziguet

Le vignoble de Tursan

D'Eauze à Arzacq-Arraziguet, réalisez une itinérance de 4 jours en traversant le vignoble de Tursan. Connu pour sa production viticole, le Tursan est un vin réputé qui existait au moment de la domination anglaise. Exporté au XIIème siècle vers l'Espagne et l'Europe du nord, il bénéficie de l'AOC.

Difficulté
0 1 2 3

4 jours

80,50 km

Départ
Eauze

Arrivée
Arzacq-Arraziguet

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits  Hébergements
GR® 65

GR® 65 d'Eauze à Arzacq-Arraziguet

4 jours

80,50 km

DépartEauze

ArrivéeArzacq-Arraziguet

JOUR 1 D' Eauze à Nogaro 20 km 5 h

1
Autrefois capitale de la Novempopulanie et colonie romaine, Elusa fut aussi une métropole religieuse, évêché au ive siècle ; un prieuré y fut fondé vers la fin du xe, rattaché à l'ordre bénédictin de Cluny. Les guerres de Religion lui furent particulièrement néfastes et Henri IV qui y fit de nombreux séjours n'y fut pas toujours bien accueilli. C'est durant la période révolutionnaire que la plus vieille église de la ville fut détruite. Wellington, à la poursuite des troupes du maréchal Soult, installe ses batteries à proximité du GR® 65.
De son passé agité mais glorieux, Eauze, actuelle capitale de l'Armagnac, a conservé quelques vieilles maisons à colombages (la maison dite de Jeanne d'Albret), des vestiges de remparts qui ceinturaient la ville et surtout l'église terminée en 1521 et que certains dénomment, peut-être abusivement, cathédrale. Il est curieux de noter que cet édifice remarquable à bien des points de vue (nef, clefs de voûte, revêtements divers provenant en droite ligne de l'ancienne cité gallo-romaine) est un résumé de l'histoire aussi bien religieuse que profane de la ville. Il y avait, jadis, un hôpital sous l'invocation de saint Jacques.
Après l’église, emprunter à gauche la rue Robert-Daury ; au croisement, prendre la direction Nogaro par la D 931, utiliser le côté gauche, sécurisé sur 500 m.
En voir +

JOUR 2 De Nogaro à Barcelonne-du-Gers 25 km 6 h 20

10
De Nogaro à Aire-sur-l’Adour, l’ancien chemin de Saint-Jacques se confond par endroits avec l’actuel tracé de la N 124 (devenue D 931). Le GR® 65, lui, serpente tantôt entre champs, vignes et bosquets, tantôt dans des chemins encaissés. Le Bas-Armagnac contraste avec les paysages dégagés de la vallée de l’Adour.
Le GR® passe par le centre de Nogaro, emprunte l’avenue du Midour puis la rue Nationale. Passer devant l’office du tourisme. Après l’église, tourner à droite à la rue Broqué et monter par l’avenue du Cassou. Laisser la D 143 sur la droite. Poursuivre tout droit jusqu’au château d’eau.
En voir +

JOUR 3 De Barcelonne-du-Gers à Miramont-Sensacq 20,5 km 5 h 10

20
Traverser la D 107 et prendre en face la rue de l’Abattoir, tourner à droite rue de Casamont, puis emprunter à gauche la rue de l’Hôpital jusqu’à la rue Notre-Dame (N 124). À 30 m, prendre à gauche la rue de Béret, tourner à droite rue des Moncaux. 250 m plus loin, on pénètre dans les Landes. Le GR® entre dans Aire-sur-l’Adour par la rue des Saligats ; à 400 m, tourner à droite dans la même rue, puis tourner à gauche avenue du 4 Septembre (N 124). L’emprunter sur 800 m et prendre à gauche, place de la Liberté, puis à droite l’impasse Frédéric-Lévrier. Au bout de celle-ci, gravir le plan incliné qui mène au pont sur l’Adour, rue du 13 Juin. Franchir le pont. Dans l’axe de celui-ci, au fond de la place du Général-de-Gaulle, traverser la petite place Atura.

Descriptif

JOUR 1 D' Eauze à Nogaro 20 km 5 h

1
Autrefois capitale de la Novempopulanie et colonie romaine, Elusa fut aussi une métropole religieuse, évêché au ive siècle ; un prieuré y fut fondé vers la fin du xe, rattaché à l'ordre bénédictin de Cluny. Les guerres de Religion lui furent particulièrement néfastes et Henri IV qui y fit de nombreux séjours n'y fut pas toujours bien accueilli. C'est durant la période révolutionnaire que la plus vieille église de la ville fut détruite. Wellington, à la poursuite des troupes du maréchal Soult, installe ses batteries à proximité du GR® 65.
De son passé agité mais glorieux, Eauze, actuelle capitale de l'Armagnac, a conservé quelques vieilles maisons à colombages (la maison dite de Jeanne d'Albret), des vestiges de remparts qui ceinturaient la ville et surtout l'église terminée en 1521 et que certains dénomment, peut-être abusivement, cathédrale. Il est curieux de noter que cet édifice remarquable à bien des points de vue (nef, clefs de voûte, revêtements divers provenant en droite ligne de l'ancienne cité gallo-romaine) est un résumé de l'histoire aussi bien religieuse que profane de la ville. Il y avait, jadis, un hôpital sous l'invocation de saint Jacques.
Après l’église, emprunter à gauche la rue Robert-Daury ; au croisement, prendre la direction Nogaro par la D 931, utiliser le côté gauche, sécurisé sur 500 m.
En voir +

JOUR 2 De Nogaro à Barcelonne-du-Gers 25 km 6 h 20

10
De Nogaro à Aire-sur-l’Adour, l’ancien chemin de Saint-Jacques se confond par endroits avec l’actuel tracé de la N 124 (devenue D 931). Le GR® 65, lui, serpente tantôt entre champs, vignes et bosquets, tantôt dans des chemins encaissés. Le Bas-Armagnac contraste avec les paysages dégagés de la vallée de l’Adour.
Le GR® passe par le centre de Nogaro, emprunte l’avenue du Midour puis la rue Nationale. Passer devant l’office du tourisme. Après l’église, tourner à droite à la rue Broqué et monter par l’avenue du Cassou. Laisser la D 143 sur la droite. Poursuivre tout droit jusqu’au château d’eau.
En voir +

JOUR 3 De Barcelonne-du-Gers à Miramont-Sensacq 20,5 km 5 h 10

20
Traverser la D 107 et prendre en face la rue de l’Abattoir, tourner à droite rue de Casamont, puis emprunter à gauche la rue de l’Hôpital jusqu’à la rue Notre-Dame (N 124). À 30 m, prendre à gauche la rue de Béret, tourner à droite rue des Moncaux. 250 m plus loin, on pénètre dans les Landes. Le GR® entre dans Aire-sur-l’Adour par la rue des Saligats ; à 400 m, tourner à droite dans la même rue, puis tourner à gauche avenue du 4 Septembre (N 124). L’emprunter sur 800 m et prendre à gauche, place de la Liberté, puis à droite l’impasse Frédéric-Lévrier. Au bout de celle-ci, gravir le plan incliné qui mène au pont sur l’Adour, rue du 13 Juin. Franchir le pont. Dans l’axe de celui-ci, au fond de la place du Général-de-Gaulle, traverser la petite place Atura.

Bonnes adresses

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis