Facilitez-vous la rando avec RandoPass et GR @ccess ! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 58 de Ceillac à Abriès

Les confluents des vallées du Guil

Au départ de Ceillac, rejoignez Abriès en quatre jours de randonnée itinérante sur le GR® 58. En plein cœur du parc naturel régional, découvrez les crêtes et les versants des montagnes du Queyras. Et pour les randonneurs en quête de hauteur, il est possible d'atteindre sur ce sentier le pic du Caramantran à plus de 3 000 m d'altitude !

Difficulté
0 1 2 3

4 jours

Départ
Ceillac

Arrivée
Abriès

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits

GR® 58 de Ceillac à Abriès

4 jours

 

DépartCeillac

ArrivéeAbriès

JOUR 1 De Ceillac à Saint-Véran 6 h

1
Ceillac : au confluent du Cristillan et du torrent du Mélezet, charmant village de montagne typique du Queyras très fréquenté l’été et agréable station de sports d’hiver.
De Ceillac (1 639 m) au Villard, les GR® 5 et 58 sont communs.
Quitter Ceillac par la route en longeant la rive droite du Cristillan. Peu après l’embranchement avec la petite route venant de l’Ochette, grimper par un sentier à gauche. Suivre alors le large chemin qui domine la gorge jusqu’à la chapelle Sainte-​Barbe, puis le hameau du Villard.
Séparation des GR® 5 et 58. Départ de la variante du GR® 58.
En voir +

JOUR 2 De Saint-Véran au refuge Agnel 5 h 30

6
Saint-​Véran : station de tourisme d’été et d’hiver. À voir : les chalets caractéristiques avec, à l’étage, les grands séchoirs à fourrage, cadrans solaires. En été, navette jusqu’à l’ancienne carrière de marbre.
À Saint-​Véran, prendre la route de la chapelle de Clausis. Au parking, descendre par le chemin de droite, franchir le torrent de l’Aigue Blanche (1 953 m) et remonter à gauche par la longue route pastorale, puis par un sentier plus raide dans les alpages jusqu’à la route, sous la chapelle de Clausis (2 340 m).
En voir +

JOUR 3 Du refuge Agnel à la Monta 4 h

10
Itinéraire en partie en zone naturelle sensible réglementée (chiens tenus en laisse).
S’éloigner du refuge Agnel, en montant par la route. Dans le premier virage, s’engager sur le sentier en face : il vire à droite derrière les ruines d’un ancien refuge. Franchir un ruisseau, retrouver le sentier venant d’un parking en contrebas et, après quelques lacets, déboucher sur un épaulement. Obliquer nord-​est pour parvenir au col Vieux (2 806 m). Respecter le nouvel aménagement destiné à contrer l’érosion et à préserver la végétation.
Respecter le nouvel aménagement destiné à contrer l’érosion et à préserver la végétation.
Par temps clair, dans l’axe du lac Foréant, on peut distinguer le mont Blanc.
Le plus vaste panorama du Queyras, à condition de devancer la nebbia (nappe de brouillard) qui, elle, monte de la plaine du Pô.

Descriptif

JOUR 1 De Ceillac à Saint-Véran 6 h

1
Ceillac : au confluent du Cristillan et du torrent du Mélezet, charmant village de montagne typique du Queyras très fréquenté l’été et agréable station de sports d’hiver.
De Ceillac (1 639 m) au Villard, les GR® 5 et 58 sont communs.
Quitter Ceillac par la route en longeant la rive droite du Cristillan. Peu après l’embranchement avec la petite route venant de l’Ochette, grimper par un sentier à gauche. Suivre alors le large chemin qui domine la gorge jusqu’à la chapelle Sainte-​Barbe, puis le hameau du Villard.
Séparation des GR® 5 et 58. Départ de la variante du GR® 58.
En voir +

JOUR 2 De Saint-Véran au refuge Agnel 5 h 30

6
Saint-​Véran : station de tourisme d’été et d’hiver. À voir : les chalets caractéristiques avec, à l’étage, les grands séchoirs à fourrage, cadrans solaires. En été, navette jusqu’à l’ancienne carrière de marbre.
À Saint-​Véran, prendre la route de la chapelle de Clausis. Au parking, descendre par le chemin de droite, franchir le torrent de l’Aigue Blanche (1 953 m) et remonter à gauche par la longue route pastorale, puis par un sentier plus raide dans les alpages jusqu’à la route, sous la chapelle de Clausis (2 340 m).
En voir +

JOUR 3 Du refuge Agnel à la Monta 4 h

10
Itinéraire en partie en zone naturelle sensible réglementée (chiens tenus en laisse).
S’éloigner du refuge Agnel, en montant par la route. Dans le premier virage, s’engager sur le sentier en face : il vire à droite derrière les ruines d’un ancien refuge. Franchir un ruisseau, retrouver le sentier venant d’un parking en contrebas et, après quelques lacets, déboucher sur un épaulement. Obliquer nord-​est pour parvenir au col Vieux (2 806 m). Respecter le nouvel aménagement destiné à contrer l’érosion et à préserver la végétation.
Respecter le nouvel aménagement destiné à contrer l’érosion et à préserver la végétation.
Par temps clair, dans l’axe du lac Foréant, on peut distinguer le mont Blanc.
Le plus vaste panorama du Queyras, à condition de devancer la nebbia (nappe de brouillard) qui, elle, monte de la plaine du Pô.

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis