Facilitez-vous la rando avec RandoPass et GR @ccess ! GO!
Mon GR®

Le site de la
Randonnée Itinérante

GR® 58 de Saint-Véran à Abriès

En partant de la station de ski

Quittez la station de ski Saint-Véran et ses chalets caractéristiques pour trois jours d'aventure sur le GR® 58, en plein du cœur du parc naturel régional du Queyras. Une randonnée idéale pour l'amoureux des montagnes : points de vue exceptionnels, lacs et possibilité de jouer les chamois pour atteindre la crête du Pic de Caramantran (3 000 m d'altitude) !

Difficulté
0 1 2 3

3 jours

Départ
Saint-Véran

Arrivée
Abriès

Soyez le 1er à noter
 GR®  Parcours décrits
GR® 58

GR® 58 de Saint-Véran à Abriès

3 jours

 

DépartSaint-Véran

ArrivéeAbriès

JOUR 1 De Saint-Véran au refuge Agnel 5 h 30

1
Saint-​Véran : station de tourisme d’été et d’hiver. À voir : les chalets caractéristiques avec, à l’étage, les grands séchoirs à fourrage, cadrans solaires. En été, navette jusqu’à l’ancienne carrière de marbre.
À Saint-​Véran, prendre la route de la chapelle de Clausis. Au parking, descendre par le chemin de droite, franchir le torrent de l’Aigue Blanche (1 953 m) et remonter à gauche par la longue route pastorale, puis par un sentier plus raide dans les alpages jusqu’à la route, sous la chapelle de Clausis (2 340 m).
En voir +

JOUR 2 Du refuge Agnel à la Monta 4 h

5
Itinéraire en partie en zone naturelle sensible réglementée (chiens tenus en laisse).
S’éloigner du refuge Agnel, en montant par la route. Dans le premier virage, s’engager sur le sentier en face : il vire à droite derrière les ruines d’un ancien refuge. Franchir un ruisseau, retrouver le sentier venant d’un parking en contrebas et, après quelques lacets, déboucher sur un épaulement. Obliquer nord-​est pour parvenir au col Vieux (2 806 m). Respecter le nouvel aménagement destiné à contrer l’érosion et à préserver la végétation.
Respecter le nouvel aménagement destiné à contrer l’érosion et à préserver la végétation.
Par temps clair, dans l’axe du lac Foréant, on peut distinguer le mont Blanc.
Le plus vaste panorama du Queyras, à condition de devancer la nebbia (nappe de brouillard) qui, elle, monte de la plaine du Pô.
En voir +

JOUR 3 De la Monta à Abriès 6 h 30

10
Au sud du parking de la Monta, monter à droite par le chemin qui passe devant un petit cimetière. À la bifurcation, prendre à gauche, franchir un torrent et remonter rive droite avant d’emprunter la sente à gauche pour monter en lacets. Dépasser une croix, puis traverser une ancienne zone de pâturages. Après une série de lacets dans le mélézin et un raidillon, parvenir au pied d’un éboulis. Obliquer à gauche et gravir la pente raide dans la rocaille. Au sortir de la forêt, après quelques longs lacets dans la zone de combat, le sentier s’infléchit au nord et file sous la crête de la Jouna points de vue. Gagner une bifurcation.

Descriptif

JOUR 1 De Saint-Véran au refuge Agnel 5 h 30

1
Saint-​Véran : station de tourisme d’été et d’hiver. À voir : les chalets caractéristiques avec, à l’étage, les grands séchoirs à fourrage, cadrans solaires. En été, navette jusqu’à l’ancienne carrière de marbre.
À Saint-​Véran, prendre la route de la chapelle de Clausis. Au parking, descendre par le chemin de droite, franchir le torrent de l’Aigue Blanche (1 953 m) et remonter à gauche par la longue route pastorale, puis par un sentier plus raide dans les alpages jusqu’à la route, sous la chapelle de Clausis (2 340 m).
En voir +

JOUR 2 Du refuge Agnel à la Monta 4 h

5
Itinéraire en partie en zone naturelle sensible réglementée (chiens tenus en laisse).
S’éloigner du refuge Agnel, en montant par la route. Dans le premier virage, s’engager sur le sentier en face : il vire à droite derrière les ruines d’un ancien refuge. Franchir un ruisseau, retrouver le sentier venant d’un parking en contrebas et, après quelques lacets, déboucher sur un épaulement. Obliquer nord-​est pour parvenir au col Vieux (2 806 m). Respecter le nouvel aménagement destiné à contrer l’érosion et à préserver la végétation.
Respecter le nouvel aménagement destiné à contrer l’érosion et à préserver la végétation.
Par temps clair, dans l’axe du lac Foréant, on peut distinguer le mont Blanc.
Le plus vaste panorama du Queyras, à condition de devancer la nebbia (nappe de brouillard) qui, elle, monte de la plaine du Pô.
En voir +

JOUR 3 De la Monta à Abriès 6 h 30

10
Au sud du parking de la Monta, monter à droite par le chemin qui passe devant un petit cimetière. À la bifurcation, prendre à gauche, franchir un torrent et remonter rive droite avant d’emprunter la sente à gauche pour monter en lacets. Dépasser une croix, puis traverser une ancienne zone de pâturages. Après une série de lacets dans le mélézin et un raidillon, parvenir au pied d’un éboulis. Obliquer à gauche et gravir la pente raide dans la rocaille. Au sortir de la forêt, après quelques longs lacets dans la zone de combat, le sentier s’infléchit au nord et file sous la crête de la Jouna points de vue. Gagner une bifurcation.

Avis

Aucun commentaire
Soyez le premier à donner votre avis
Donnez votre avis